Elmgreen & Dragset exposent à la Whitechapel Gallery
EXPOSITION

Elmgreen & Dragset exposent à la Whitechapel Gallery

Mathilde Riboulleau le 26.09.18

La Whitechapel Gallery acceuille le travail des célèbres artistes contemporains Elmgreen & Dragset. Connus pour avoir imaginé Prada Marfa en 2005, un minuscule magasin Prada construit au milieu du desert texan. C'est la première exposition majeure du duo, qui présente six nouvelles sculptures et marque ainsi 20 ans de collaboration. 

Pour cette exposition, sous le nom de This is How We Bite Our Tongue, les artistes danois et norvégiens ont transformé la galerie en une véritable piscine publique abandonnée, et ont rempli les différents espaces de sculptures surprenantes,  quasi humaines. 

Lorsqu'on franchit la porte de la Whitechapel Gallery, on tombe directement sur The WhiteChapel Pool.

Les artistes ont totalement transformé le rez-de-chaussée de la galerie. Pourquoi une piscine ? Pourquoi un espace public ? Cette installation représente finalement la gentrification que connait le quartier de l'est de Londres. Ils mettent le doigts sur les nombreux espaces publics transformés ou abandonnés par la communauté locale. La piscine souligne aussi une perte de confiance générale dans l'espace public.

En montant à l'étage, on se laisse surprendre par des pièces comme Modern Moses datant de 2006. Cette œuvre représente un bébé abandonné devant un cash machine. Ensuite, une galerie est dédiée aux autoportraits.

On peut observer des étiquettes monumentales gravées dans le marbre ou peintes sur toile, qui rendent hommage aux œuvres d'arts qui ont inspiré les artistes et façonné leur identité, comme Louise Bourgeois. Les toiles sont accompagnées d'un bureau avec un journal et une bouteille de whisky appelé The Bottle and the Book (2015) qui invite les visiteurs à briser les règles de la galerie en s'asseyant sur les œuvres d'art et en prenant un verre.

Enfin, la dernière pièce présente des sculptures figuratives présentées dans une atmosphère semblable à une chapelle. Certaines sculptures interrogent les perceptions traditionelles de la masculinité comme par exemple Gay marriage, des pissotières en porcelaine reliées par un tuyau. Il y a aussi Powerless structures, Fig 19 datant de 1998, deux jeans et caleçons Calvin Klein disposés par terre, comme s'ils venaient d'être enlevés.

Ce n'est pas la première fois que Elmgreen & Dragset exposent à Londres, ils avaient installé un homme monmental sur un cheval à bascule sur Trafalgar Square, ou imaginé un appartement d'architecte moderniste à l'intérieur du V & A ou encore perché un vautour dans les arbres de Regent's Park. Une exposition à ne surtout pas louper. 

Plus d'informations ici. 

 

 

Partager
Infos Pratiques
Date : du 27 septembre 2018 au 13 janvier 2019
Lieu
Whitechapel Gallery, 77-82 Whitechapel High St, Londres E1 7QX
Infos
Du mardi au dimanche de 11h à 18h et le jeudi de 11h à 21h Prix : Entre £9 et £12

à voir également