Keren Ann en duo avec le Debussy String Quartet
CONCERT

Keren Ann en duo avec le Debussy String Quartet

Mathilde Riboulleau le 05.07.18

Keren Ann est productrice, compositrice, parolière, guitariste et chanteuse. Née à Césarée en Israel, et d'origine néerlandaise, elle chante en anglais et en français. Ses chansons se rapprochent d’un style rock et folk.

Après sept albums, la chanteuse à réalisé de nombreux projets dans sa carrière, aussi différents les uns que les autres. Elle a notamment co-écrit la chanson Jardin d’hiver, reprise par Henri Salvador. Elle a également collaboré avec Benjamin Biolay.

La rédaction d'Ici Londres lui a posé quelques questions sur sa venue à Londres en octobre.  

Pouvez-vous nous expliquer le projet mené avec le Debussy String Quartet ? 

J’ai souvent joué avec des quatuors, c’est un truc que je fais depuis très longtemps. J’avais déjà joué avec le Debussy String Quartet à Lyon dans la cathédrale Saint-Jean. Pour le concert au Barbican Centre en octobre, ce sera des arrangements de mes chansons de tout mon répertoire, que j’accompagne à la guitare, mais c’est un peu plus dénudé que ce que je fais d’habitude, avec une lecture plus romantique…

Où avez-vous rencontré le Debussy String Quartet ? Pourquoi avoir choisi de jouer avec eux ? 

Je les ai rencontré à Paris au Théâtre du Rond-Point pour un projet. Ils sont ensuite venus chez moi, on a discuté, partagé notre culture musicale, et c’est comme cela que tout a commencé. Ce que j’aime c’est qu’ils ont une carrière et existent en tant que quatuor, c’est cela qui est intéressant, et ils sont très soudés. C’est un plaisir de travailler avec eux. D’ailleurs, nous avons eu l’occasion de jouer ensemble en octobre dernier lors d’un festival. 

Pendant combien de temps avez-vous travaillé sur ce projet ?

Ce n’est pas un projet que l’on doit écrire et composer du début à la fin. Ce sont mes musiques que j’arrange, et eux s’adaptent aussi à mes chansons. Je dirai que cela nous prend quatre heures de répétition environ. 

C’est votre première fois sur scène à Londres ?

J’adore Londres. Je suis venue plusieurs fois depuis le début de ma carrière. Il y a une période entre 2004 et 2012, j’ai fais quelques concerts tous les ans à Londres. J’ai vraiment hâte car le lieu où je joue est superbe, l’acoustique y est merveilleuse, il y a tout ce qu’on aime, le velours rouge, et le côté dramatique et théâtral.  

Qu’attendez-vous du public londonien ?

J’attends tout simplement un bel accueil, et je pense passer une magnifique soirée avec le public anglais. 

Que représente la ville de Londres au niveau musical pour vous? 

Londres est une très grande ville, un endroit où il y a plein de studios fantastiques. J’y étais pour enregistrer les cordes sur mon dernier album. C’est une ville inspirante que j’aime beaucoup, que ce soit pour les studios, la musique ou la culture. J’ai réalisé un certain nombre de projets là-bas. 

Quel est votre endroit préféré à Londres ?

Mon endroit préféré est le Shepherd’s Bush Hall, à l’ouest de Londres. C’était à l'origine une salle de danse, c'est maintenant un lieu de musique indépendant. 

Quel est votre artiste anglais préféré ? 

Il n’y en a pas qu’un (rire), c’est dur de choisir. Je dirai, les Beatles et David Bowie. J’aime aussi Anna Calvi si l’on parle des artistes d’aujourd’hui. J’ai d’ailleurs eu l’occasion de collaborer directement avec elle, car elle a repris une de mes chansons. 

Vous avez plusieurs nationalités, vous parlez le français, l’anglais, l’hébreu, le néerlandais. Vous avez souvent mixé le français et l’anglais, vous préférez chanter en anglais ou en français ?

Je n’ai pas de préférence. Je chante en anglais car c’est la langue que mes parents parlaient quand j’ai grandi. Ma mère est française également, donc je parlais français et mon père est israélien.  

Vous n’avez jamais eu envie de chanter en hébreu ou en néerlandais ?

En néerlandais, absolument pas, je trouve que cela ne sonne pas forcément bien (rire). Et en hébreu, j’ai fais deux fois des reprises, mais naturellement ce n’est pas une langue qui me vient à l’idée quand je compose. 

Quel est votre plus beau souvenir sur scène en Angleterre ?

Justement, j’ai un très bon souvenir du Shepherd’s Bush hall, la salle est très belle, l’acoustique est parfaite. J’ai aussi un souvenir marrant au Jazz café à Camden. J’aime aussi les festivals anglais, sous la pluie, dans la boue, où on met son ciré et ses bottes, comme par exemple le Secret Garden Party festival, où les gens sont tous déguisés. 

Avez vous d’autres projets pour le futur ? A Londres peut-être ?

Alors oui beaucoup de projets. J’ai réalisé une musique de film qui sort en septembre. C’est un film sur Romy Schneider qui est produit par Netflix. J’ai également composé la musique d’un spectacle de danse contemporaine. Et je travaille aussi sur mon prochain album qui sortira l’année prochaine. 

Pour réserver sa place, rendez-vous ici.

Partager
Infos Pratiques
Date : le 14 octobre 2018
Lieu
Silk St, London EC2Y 8DS
Infos
Entre £20 et £30

à voir également