Les Brigitte se confient avant leur premier concert à Londres Coup de coeur FR
CONCERT

Les Brigitte se confient avant leur premier concert à Londres

Sidonie Gaucher et Nadège Alezine le 05.06.18

Après 10 ans de carrière, Brigitte a-t-elle pris des rides? 

Oui, on en prend toutes! 

Mais en termes d’évolution, comment vous sentez-vous? 

Quand on a commencé, on s’est dit qu’on allait mélanger les styles qu’on aimait, en osant tous les vocabulaires et en se sentant libres. 

Vos albums, très différents, sont-ils le miroir de vos parcours ? 

Oui, le premier c’était l’album de filles qui sortent la tête de l’eau. Le deuxième était l’album de femmes qui veulent profiter de la vie au jour le jour, l’ascension de notre première tournée. Le troisième était celui de l’éloignement, puisquAurélie est partie s’installer à Los Angeles, et des retrouvailles, et de l’éloignement et des retrouvailles (rires). 

Et votre dernier album, Nues, a été enregistré dans les studios Henson à LA où Joni Mitchell a aussi enregistré des disques mythiques mais aussi Carole King. Est-ce des artistes qui ont influencé l’album? 

Oui, se dire qu’on était dans le studio des Stones, SteviWonder ou de Michael Jackson, ou de croiser Paul Mc Cartney dans les couloirs, ça forge une ambiance ! 

Quand on écoute Nues, on pense souvent à la musique de Michel Berger et Véronique Sanson dans les années 1970. Ce sont des univers musicaux qui vous ont inspiré ? 

Oui, je ne connais pas beaucoup de monde qui ne soit pas inspiré par Michel Berger ! Mais je pense aussi à Paul Simon ou Elton John. 

Avec votre reprise de «Ma Benz», vous avez transformé une chanson de bad boys en hymne du désir féminin. 

En effet, mais ce qui est drôle c’est qu’on nous a demandé de faire une reprise d’une chanson érotique, mais nous l’avions choisie exprès car on ne voulait pas faire une chanson typiquement érotique à la Gainsbourg. 

Être un duo de femmes vous définit-il comme un duo féministe ? 

C’est une question qu’on nous a longtemps posée, surtout pour le premier album. Mais nous, on n’avait pas cette conscience ni cette revendication. Au fur et à mesure de nos albums, qui parlent de femmes qui assument leur maternité, leurs faiblesses, leurs forces, leurs travers et qui revendiquent une certaine liberté, c’est une position terriblement féministe en fait. 

Vous allez vous produire à Londres, pour la première fois, comment vous sentez-vous ? 

Un peu vexées de n’avoir jamais été invitées plus tôt ! (rires) 

Si vous ne deviez choisir qu’une seule Brigitte célèbre. Qui serait-elle? Bardot? Macron? Fontaine? 

Il faut bien reconnaître que Brigitte Macron est assez exceptionnelle, dans son parcours de vie, beaucoup plus vieille que son ancien élève, devenu son mari, puis président. Elle a déjà marqué l’Histoire de France en réussissant quelque chose de complètement libre et tabou ! 

 

Réservations ici. 

Partager
Infos Pratiques
Date : le 09 octobre 2018
Lieu
Assembly Hall Islington London
Infos
Prix: £35.

à voir également