Behind the Scene : rencontre avec David Furlong
SPECTACLE

Behind the Scene : rencontre avec David Furlong

Camille Letourneur le 18.04.18

Il a fondé Exchange Theatre en 2006 à Londres avec Fanny Dulin. Leur but ? Faire connaître le théâtre français aux britanniques et expatriés. Ici Londres s’est entretenu avec David Furlong, metteur en scène et directeur artistique, qui se confie sur sa prochaine pièce “Le Partage de Midi” et sur l’avenir de sa compagnie.  

 

Une commande

Le Partage de Midi, pièce phare écrite par Paul Claudel durant ses jeunes années, “est une commande” explique David. Une commande de Neil Mc Pherson, directeur artistique au Finborough Theatre, avec qui David est en contact depuis son arrivée à Londres il y a 12 ans. La pièce qui sera jouée fin mai, célèbre un double anniversaire : les 150 ans de Paul Claudel et les 150 ans des murs du Finborough Theatre.
Pour cette commande, la compagnie devra jouer la pièce “dans son époque”, ce qui enchante David qui reconnaît n’avoir jamais fait “une pièce en costume” avec Exchange. Une grande première donc.  

 

Le Partage de Midi

Il y a dix ans, David mettait en scène L’Échange, réflexion d’un jeune homme de 25 ans, alors que lui la mettait en scène du haut de ses 26 ans. Dix ans plus tard, il monte Le Partage de Midi racontant l’histoire d’un diplomate “plus expérimenté et moins naïf”. Sans y voir une quelconque résonance autobiographique, David souligne tout de même la prolongation d’une même réflexion.  

Pourquoi cette pièce ? C’est tout d’abord l’histoire d’une femme, et “c’est très important pour moi”, explique David pour qui “Paul Claudel était peut-être conservateur mais certainement pas misogyne.” Une femme donc, Ysé, qui rencontre trois hommes représentant trois facettes de l’amour. David reconnaît à Claudel dans cette pièce “une vision très en avance de son temps” : “à l’époque quand on est loin de chez soi, on vit dans le plus grand isolement, on ne peut pas recréer son petit South Kensington.”

 

Français - anglais

“Faire connaître des pièces françaises aux anglais, c’est la vocation d’Exchange Theatre”. Mais avoir une traduction du Partage de Midi en anglais ? “Ça a été une aventure !” raconte David. Trouver l’une des rares traductions qui en avait été faite puis jongler entre la version d’époque (datant de 1905) puis celle réécrite par l’auteur lui-même parce qu’il jugeait la première version “trop jeune, trop lyrique.” La pièce sera donc jouée en anglais, mais c’est important que les français viennent la voir” explique David.

 

Le tournant

Quoiqu’il en soit, David reconnaît que cette pièce marque un tournant dans l’histoire de la compagnie : “on est rentrés dans l’âge adulte.” Les raisons ? Une reconnaissance des britanniques “et pas juste du milieu expat” avec notamment la nomination de David au Off West End Awards of London 2016, des interlocuteurs plus “seniors” et “une expérience de direction artistique plus solide”.
On a tout appris sur le tas. Comme être en avance d’un mois pour une interview” raconte David en souriant. “On n’est plus seulement une compagnie artistique mais aussi une entreprise” qui compte maintenant six personnes dans son bureau.
Des projets pour la suite ? Oui, et pas qu’un peu. Exchange Theatre reprend sa pièce de l’an dernier Le Misanthrope pour des dates additionnelles en juin et juillet à Londres puis à l’Ile Maurice, et part faire une tournée en Inde avec sa pièce The Great Experiment.  

 

Site de Exchange Theatre 

Site de Finborough Theatre 

Partager
Infos Pratiques
Date : du 27 mai 2018 au 05 juin 2018
Lieu
Finborough Theatre, 118 Finborough Rd, Kensington, SW10 9ED
Infos
Métro : Earl's Court Prix : à partir de £16

à voir également