Les autoportraits de Lucian Freud dévoilés à la Royal Academy of Arts
EXPOSITION

Les autoportraits de Lucian Freud dévoilés à la Royal Academy of Arts

Nadège Alezine le 23.10.19

Quand on demandait à Lucian Freud s’il était un bon modèle à peindre, il répondait : « Non. Je n’accepte pas l’information que je reçois quand je me regarde et c’est bien là où est le problème. » Un problème qui a poussé le peintre à se peindre tout au long de sa vie, sans concession.

Une honnêteté du trait, du coup de pinceau que l’on retrouve dans ses plus célèbres portraits et dans ses nus mais aussi dans ces quelque 56 autoportraits réunis par la Royal Academy of Arts.

De Berlin à Londres

Petit-fils de Sigmund Freud, Lucian Freud est né à Berlin en 1922, il arrive en Grande-Bretagne en 1933 pour échapper à la montée du nazisme. Il s’installe à Londres en 1943 et s’intègre rapidement dans la scène artistique du moment, tout en nouant une amitié durable avec un autre peintre, Francis Bacon. Influencé par le mouvement surréaliste, dont Man with a feather (1943) est l’autoportrait marquant de cette période, Lucian Freud délaisse très vite ce courant pour trouver son propre style.

Connu pour ses portraits d’une rare intensité, Lucian Freud n’a pas peint que son entourage proche mais s’est aussi imposé la portraiture à lui-même. Montée de manière chronologique, l’exposition de la Royal Academy suit l’évolution avec laquelle le peintre se peint : de jeune homme au vieil homme nu, sans fard, des bottes sans lacet aux pieds.

Disparu en 2011, Freud n’aura jamais cessé de se peindre et de réfléchir à son regard d’artiste sur lui-même. Un péché narcissique qui a permis à l’artiste de créer une œuvre complexe et authentique, qui ouvre une fenêtre sur l’âme de son sujet.

Réservations ici.

Partager
Infos Pratiques
Date : du 27 octobre 2019 au 26 janvier 2020
Lieu
The Royal Academy of Arts, Piccadilly Londres
Infos
Prix: £18, £16 en réduction. Ouvert tous les jours de 10h à 18h.

à voir également