Visiter Buckingham Palace pour les 200 ans de la reine Victoria
EXPOSITION

Visiter Buckingham Palace pour les 200 ans de la reine Victoria

Nadège Alezine le 08.08.19

Buckingham Palace ouvre ses portes cet été et invite le public à découvrir la vie de la reine Victoria, qui aurait eu 200 ans en 2019. Elle accède au trône d’Angleterre à l’âge de 18 ans et aura un règne de 63 ans, durant lequel elle fera montre d’une certaine sévérité, accentuée par le décès de son époux, le prince Albert, dont elle aura 9 enfants.

« Le plus important ce n’est pas ce qu’ils pensent de moi mais ce que je pense d’eux. »

écrivait alors Victoria alors à la tête d’un empire où la nuit ne tombait jamais. L’arrière-grand-mère de la reine Élizabeth II était pourtant une reine moderne, elle a été le premier monarque a être prise en photo et quand elle investit Buckingham Palace, elle transforme le palais à la fois en une maison familiale et en lieu de réception des grands de ce monde et du gotha.

Avec l’aide du prince Albert, elle modernise le palais en y installant le téléphone et l’électricité sans oublier d’y faire construire une salle de bal de 33.5 mètres de long et de 18 mètres de large. En hommage à cette modernité affirmée, une scène de bal en hologramme a été reconstituée lors de la visite du palais, modernisant ainsi la technique du Pepper’s ghost, en vogue en 1856.

Victoria féministe ?

Sur le sujet les historiens sont divisés. On sait que la reine avait eu des mots assez durs envers les féministes de l’époque : « les féministes devraient recevoir un bon coup de fouet ! » écrivait-elle dans une lettre datée de 1870. En même temps, Victoria menait de front une carrière de monarque et une vie de famille conséquente avec neuf enfants et disait d’elle-même qu’elle possédait « un cerveau d’homme ».

Quoi qu’il en soit, la reine Victoria a su marquer les esprits et son époque, comme monarque et femme de son temps, laissant la porte ouverte aux chamboulements sociétaux qui allaient suivre son règne, comme l’accession au droit de vote des femmes. C’est en digne héritière de son aïeule, que depuis 1953, la reine Élizabeth II continue à porter à la fois le flambeau de la monarchie britannique et son rôle matriarche incontesté.

Réservations ici.

Partager
Infos Pratiques
Date : du 20 juillet 2019 au 29 septembre 2019
Lieu
Buckingham Palace, Westminster, SW1A 1AA Londres
Infos
Prix: £25 (adulte), £14 (pour les moins de 17 ans). Horaires: 9h30 à 17h15.

à voir également