Audrey Brisson, la nouvelle Amélie Poulain FR
SPECTACLE

Audrey Brisson, la nouvelle Amélie Poulain

Clémence Calderon le 30.04.19

Rencontre avec la comédienne franco-canadienne Audrey Brisson, qui interprète le rôle d’Amélie dans le nouveau spectacle Amélie The Musical. Dotée de son plus bel accent canadien, la jeune comédienne se confie sur ce nouveau spectacle, 18 ans après la sortie du film « Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain », en 2001.

Parce que Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain est un classique du cinéma français, la comédie musicale basée sur le film prépare une tournée au Royaume-Uni. Amélie The Musical, dont le rôle principal est incarné par la talentueuse Audrey Brisson, revient avec un spectacle haut en couleurs, chansons et danse, en immersion dans l’univers bienveillant et poétique d’Amélie Poulain.

Comment êtes-vous devenue comédienne ? Quel est votre parcours ?

Je m’appelle Audrey Brisson, je viens de Montréal au Canada. J’ai fait mes débuts avec le Cirque du Soleil et participé notamment à la tournée du spectacle Quidam en tant que chanteuse et acrobate. Puis j’ai quitté le Canada et j’ai déménagé à Londres pour intégrer l’école de théâtre The Central School of Speech and Drama où j’ai passé l’équivalent d’une licence. Et ensuite, j’ai été très chanceuse. J’ai travaillé très rapidement avec une compagnie et je n’ai jamais vraiment arrêté de travailler depuis (rire).

Comment avez-vous décroché le rôle principal ?

Grâce à la confiance magnifique du metteur en scène Michael Fentiman, avec qui j’ai travaillé en 2012. Il m’a appelé en décembre dernier et m’a proposé le rôle d’Amélie, tout simplement. Et j’ai accepté (rire). Etonnamment, la première fois que j’ai entendu parler du projet de la comédie musicale aux Etats-Unis, en 2014, j’ai appelé mon agent et je lui ai demandé s’ils avaient déjà trouvé quelqu’un pour jouer le rôle d’Amélie, parce qu’il y a quelque chose en moi qui voulait vraiment participer à ce projet. Malheureusement le rôle était déjà pourvu. Quand Michael m’a dit qu’il voulait recréer une version du spectacle, et que cette nouvelle version serait plus proche du film, j’ai tout de suite dit oui !

Quelles différences entre la version originale du film et celle de la comédie musicale ?

La plus grande différence, c’est la musique. On travaille avec le même matériel de la version américaine de Broadway de 2015, mais l’idée avec cette nouvelle version, est de ramener un peu plus de couleurs, et être plus similaire au film original. On essaye de « désaméricaniser » le spectacle et le rendre plus européen.

Commets-vous-êtes-vous mise dans la peau de votre personnage ?

J’ai regardé le film à plusieurs reprises pour m’imprégner de l’histoire et j’ai remarqué que je reconnaissais beaucoup d’aspects d’Amélie en moi : ce malaise un peu social dont souffre le personnage, cette tendance à éviter les groupes, à rester chez soi.

Comment décririez-vous le personnage d’Amélie ?

Amélie est une jeune femme pleine d’imagination, pleine de désir de se connecter avec les personnes qui se trouvent autour d’elle. Elle a grandi avec des parents qui lui ont dit que la finalité dans la vie, c’est que l’on fini toujours seul, que c’est impossible de faire des connections sociales. C’est la raison pour laquelle Amélie s’est renfermée sur elle-même et est devenue un peu plus recluse. Elle tente de faire des connections avec des gens mais elle n’y arrive pas, donc elle se retrouve à essayer de changer comme elle peut la vie des gens qui l’entourent. L’idée de l’histoire c’est que, en réalité, tout le monde se retrouve un peu dans la situation d’Amélie : on vit tous dans des grandes villes, on est comme des sardines tous ensemble et pourtant on ne se connecte pas entre nous. Amélie, en essayant de changer la vie des autres, va voir sa propre vie changer.

Interpréter le rôle d’Amélie Poulain après Audrey Tautou, une pression supplémentaire ?

Non pas du tout (rire). Audrey Tautou était magnifique dans le film de Jean-Pierre Jeunet, mais je ne suis pas elle, bien qu’on ait le même prénom (rire). Je pense que j’ai toujours eu tendance à plus penser à la version de la comédie musicale plutôt qu’à celle du film.

Comment se sont passées les répétitions ? Quelle ambiance avec l’équipe ?

Je suis entourée d’un groupe de musiciens absolument fantastique. On est en répétition depuis le 11 mars et je suis en pleine admiration, ils sont merveilleux et c’est incroyable à quel point ils sont capables de s’adapter et d’apprendre rapidement : ils se mettent debout à danser avec leur violoncelle dans les mains. Danser, chanter et jouer, faire tout cela en même temps c’est fascinant. C’est intensif car nous n’avons pas beaucoup de temps pour répéter, nous sommes déjà à la troisième semaine de répétition. Nous sommes arrivés au Watermill Theatre et c’est un endroit magnifique pour travailler. On est dans la campagne, il y a même un ruisseau juste à côté et le théâtre en lui-même est très beau donc c’est vraiment inspirant de travailler dans un endroit comme celui-ci, et puis, être un peu éloigné de la ville, ça fait du bien.

Etes-vous impatiente de jouer sur la scène londonienne ?

J’avoue que je n’y ai pas trop pensé encore (rire), parce que j’ai vraiment peu de temps. Mais oui bien sûr, j’ai hâte de voir comment le spectacle va être accueilli par le public. J’espère qu’on va avoir réussi à remettre un peu de cette touche européenne dans le spectacle. Je crois sincèrement que ce spectacle sera très beau et j’espère que le public pensera de même.  

Si vous deviez décrire votre journée parfaite à Londres ?

Ma journée parfaite à Londres c’est dans un premier temps, quand il ne fait pas trop chaud, il faut mettre un petit chandail, que le vent ne soit pas trop froid et une température de 19 degrés disons. J’aime me balader dans les parcs tels que Green Park, Hyde Park ou Saint James Park, trouver la verdure de Londres. Puis s’arrêter sur une petite terrasse, boire une bière au soleil et ensuite peut être trouver une exposition ou des installations temporaires dans des endroits un peu insolites.  

Allez-vous au théâtre à Londres ?

Oui lorsque j’ai le temps d’y aller. Le seul souci, c’est que lorsque je travaille, j’ai les mêmes jours de congés que les artistes. Mais j’aime aller au théâtre, bien que ça coûte cher parfois (rire).

Réservez vos tickets ici.

Partager
Infos Pratiques
Date : du 22 mai 2019 au 25 mai 2019
Lieu
New Wimbledon Theatre, 93 The Broadway, Wimbledon, Londres SW19 1QG
Infos
A partir de £13

à voir également