On a vu Carmen au Royal Opera House de Londres FR
SPECTACLE

On a vu Carmen au Royal Opera House de Londres

Nadège Alezine le 03.12.18

Carmen de Bizet est un des opéras les plus joués au monde. Le Royal Opera House de Covent Garden accueille une nouvelle production de Carmen cet automne, sous la direction de Barrie Kosky. 

George Bizet a adapté le roman de Prosper Mérimée en un opéra-comique en trois actes, c’est en 1875 qu’il a été joué pour la première fois, sans rencontrer un réel succès. Depuis, cet opéra est devenu un classique, joué dans le monde entier et ses arias sont connues de tous, notamment, le thème de Carmen, « l’amour est enfant de Bohème… ». 

Carmen est un personnage féminin complexe, symbole de liberté, la bohémienne s’affranchit des conventions sociales de son époque et apparaît comme une femme libre. Amoureuse du brigadier Don José, elle se lasse de sa jalousie et s’amourache d’un toréador, Escamillo. Mais c’est sans compter sur la possessivité de Don José, qui préfère la tuer que d’accepter d’être éconduit, par celle qu’il prétend aimer.

Carmen, icône féministe

Une histoire qui résonne en ces temps de #metoo et qui n’a pas échappé au metteur en scène, Barrie Kosky. Avec une mise en scène moderne, inspirée du cabaret de Berthold Brecht, faisant la part belle à une Carmen affranchie et libre, cette nouvelle production, met aussi en lumière les talents d’une cheffe d’orchestre canadienne, Keri-Lynn Wilson dont ce sont les débuts au ROH. 

Normalement, c’est Ksenia Dudnikova qui tient le rôle-titre de Camen mais pour cause de maladie, elle a été remplacée par la mezzo-soprano française, Gaëlle Arquez, une habituée du rôle, qu’elle a tenu dans la saison dernière. La chanteuse lyrique a été nommée Révélation Artiste Lyrique aux  Victoires de la Musique en 2011.

Fantasque, charismatique, drôle…Gaëlle Arquez campe une Carmen moderne et facétieuse. Un rôle qui lui va comme un gant. Accompagnée sur scène par le ténor américain, Brian Jagde qui joue Don José et par Eleonora Buratto et Alexander Vinogradov (Escamillo), cette Carmen est une héroïne à part entière, qui se joue même de sa fin tragique avec un brin d’humour. Un spectacle à ne pas rater pour les amateurs d’opéra mais aussi très accessible aux néophytes. 

Réservations ici. 

 

 

Partager
Infos Pratiques
Date : du 30 novembre 2018 au 22 décembre 2018
Lieu
Royal Opera House Covent Garden Londres
Infos
Performances les 4,8,11,14, 22 décembre à 19h et le 19 décembre à midi. prix: entre £9 et £200.

à voir également