Visiter la maison du futur au Design Museum de Londres
EXPOSITION

Visiter la maison du futur au Design Museum de Londres

Mathilde Riboulleau le 07.11.18

Home Futures met en avant des prototypes du vingtième siècle et les compare aux dernières innovations de la vie domestique, pour déterminer si les fantasmes d’hier en matière de design sont devenus réalité. La "maison du futur" intrigue depuis longtemps les designers et la culture populaire. Quand on se balade dans les pièces du Musée, l'exposition nous fait poser la question : vivons-nous la maison de manière prédite par les architectes et les designers ou pas ? 

À travers plus de 150 objets et expériences, les notions historiques de la maison mécanisée et de la maison compacte sont exposées aux côtés de phénomènes contemporains tels que les appareils connectés et l’économie de partage. Parmi les œuvres rares exposées figurent des meubles originaux de la Maison du futur des Smithson (1956), des images originales de la cuisine de General Motors de demain (1956), Home Environment d’Etore Sottsass (1972) et un modèle original de Total Furnishing Unit de Joe Colombo (1972), offrant une vision du futur d’hier. 

Lorsqu’on entre dans la première pièce de l’exposition, on comprend que celle-ci est découpée en plusieurs thèmes : Living smart, Living on the move, Living autonomously, Living with less, Living with others et Domestic Arcadia. Chacun des thèmes est mis en avant via des affiches réalisées par plusieurs photographes. Celles-ci illustrent de manière moderne et amusante chacun des espaces. 

Le thème Living smart retrace l’idéal moderniste de la "maison comme machine" et l’associe à la vision contemporaine de la "maison intelligente" d'aujourd'hui.

Living on the move explore la tendance du 20ème siècle qui critiquait le consumérisme en proposant "un monde sans objet".

Living autonomously met en avant les modèles de vie domestique autonomes et responsables vis à vis de l’environnement. 

Living with less parle de l’idéal récurrent du 20ème siècle qui découlait des pénuries de logements. Il s’agissait donc de vivre dans des maisons entièrement équipes de solutions de micro-vie comme par exemple la cuisine d’ameublement de Joe Colombo (1972) qui en un bloc, répond à tous les besoins domestiques. 

Living with others explore la manière dont nous organisons la vie privée à la maison et l’impact des médias sur le comportement national. 

Domestic Arcadia, la dernière section et la dernière pièce de l’exposition interroge l’approche fonctionnaliste de la maison. 

De nombreux noms francophones sont mis en avant tout au long du cheminement. Dans la section Living smart, on retrouve le modèle de la Villa Arpel de Jacques Tati avec la projection de son film Mon oncle. Le studio bruxellois Openstructures est aussi mis en avant avec des objets modulables qui se transforment en différents meubles selon l’utilité voulue. Enfin, des objets des frères Ronan et Erwan Bouroullec, les deux bretons sont exposés dans la dernière pièce parmis des meubles comme la célèbre assise de Gaetano Pesce

L'exposition Home Futures offre de nouvelles perspectives sur les thèmes clés qui nous aident à comprendre comment la vie à la maison évolue. Après Londres, l'exposition se rendra au musée IKEA à Älmhult, en Suède, au printemps 2019...

Pour réserver vos places, c'est par ici.

Partager
Infos Pratiques
Date : du 07 novembre 2018 au 24 mars 2019
Lieu
Design Museum, 224-238 Kensington High St, Kensington, Londres W8 6AG
Infos
Horaires : ouvert tous les jours de 10h à 18h Prix : entre £8 et £16

à voir également