Quand Ary Abittan raconte sa vie FR
SPECTACLE

Quand Ary Abittan raconte sa vie

Estelle Nilsson-Julien le 02.11.18

De retour si vite dans la capitale anglaise (vous êtes venu en mai dernier) avec votre spectacle “My Story”. Londres est une ville qui vous plaît ?

On avait pris une petite salle, à l’Hippodrome Casino. Ça s’était vraiment très bien passé donc là on prend une plus grande salle. C’est toujours très agréable de jouer à Londres.

Pouvez-vous nous confier quelques-uns de vos coins préférés à Londres ?

Je ne connais pas beaucoup Londres mais Chiltern Firehouse me plaît, on m’y avait emmené boire un verre.

Quel est le déclic qui vous a donné envie de parler de votre vie personnelle si ouvertement ?

Je ne me souviens pas du moment exact mais j’avais envie de m’adresser directement au public. La seule façon de le faire c’est de parler d’un sujet qu’on connaît vraiment très bien, donc moi !

Est-ce que vous avez des parties de votre vie que vous ne pourrez pas mettre en scène sur un ton humoristique ?

À partir du moment où c’est drôle je pense qu’on peut tout dire.

Est-ce que votre spectacle a été reçu par le public français londonien différemment qu’en France ?

Chaque spectacle est toujours différent mais on partage tout de même le rire pendant 1h30. Je parle de mon enfance, de mon mariage et de mon divorce, donc c’est plutôt universel.

On voit de plus en plus un désir de faire rayonner l’humour français dans le monde. Notamment Gad Elmaleh et Kev Adams qui ont tous deux fait du stand-up, en Angleterre et en Amérique. Jouer en anglais vous tenterait ?

Ça m’a traversé l’esprit mais pour l’instant je n’ai pas ce désir de jouer en anglais. J’ai un peu de temps pour ça. En tant qu’humoriste il faut être très à l’aise avec la langue donc il faut d’abord que je maîtrise bien l’anglais. Pour l’instant ce n’est pas mon cas.

Avez-vous des observations comiques sur les Anglais ?

L’accent (rires), il est plutôt précieux. Ils sont bien habillés.

Quand on passe de tournages avec plein de monde à un seul-en-scène, on ne se sent pas un peu isolé ?

C’est différent, mais en même temps on reste entouré. Que ce soit sur scène ou en tournée, on a toujours une équipe autour de soi. En tournage, c’est vrai qu’on passait la journée entière tous ensemble. À tourner, à rire, à manger. Le spectacle, c’est moins intense. Ça démarre dans la soirée, on mange un bout ensemble, puis on rentre à l’hôtel. Au final je suis toujours dans le partage, avec mon public.

Et pour vous, qu’est-ce qui compte plus – l’ambition ou le talent ?

Avoir de l’ambition, c’est du talent !

Quels sont vos projets, un nouveau spectacle prévu ?

Je vais encore tourner beaucoup avec ce spectacle. Quand j’ai du nouveau matériel, ou une vanne, j’essaye de l’incorporer dans ce spectacle-là. Peut-être qu’un jour ça existera dans un nouveau spectacle, je ne sais pas.

 

Réservations ici. 

Partager
Infos Pratiques
Date : le 26 novembre 2018
Lieu
Shaw Theatre, 100-110 Euston Rd, NW1 2AJ
Infos
Ticket: £45.

à voir également