Où et comment se faire tester au Covid-19 à Londres?
SANTÉ

Où et comment se faire tester au Covid-19 à Londres?

Clémentine Vachez le 09.06.20

Même si nombreux se posent la question de savoir s’ils ont contracté le virus ou non, il faut en payer le prix. Malgré une réponse rapide des résultats, le test d’anticorps et le test de dépistage en clinique coûtent chers.

Différencier le test anticorps du test de dépistage 

Selon le gouvernement de la santé, il existe deux tests de Covid-19 différents : le test anticorps, également connu sous le nom de « test sérologique » et le test de dépistage. Un test d'anticorps peut détecter si une personne a déjà eu une infection à Covid-19 et a depuis généré une réponse immunitaire. Le test d'anticorps est également connu sous le nom de « test sérologique ». Il peut soit s’effectuer en laboratoire avec une prise de sang soit avec une piqûre au doigt. Le test de dépistage se fait par un prélèvement d'échantillon dans le nez ou le gorge. La différence entre ces deux tests ? Le test anticorps indique seulement à la personne si elle a déjà contracté le virus ou non. Alors que le test de dépistage renseigne si la personne a actuellement le virus.

Les tests mis en place par le NHS

Le NHS a mis en place un service pour demander un test de dépistage du coronavirus, qui consiste à prélever un échantillon de l'intérieur du nez et de l'arrière de la gorge à l'aide d'un long coton-tige, pour les « key workers » et les personnes qui vivent avec. Le gouvernement précise ainsi qu'il est « préférable d'effectuer le test dans les 5 jours suivant le début des symptômes. ». Concernant les personnes qui présentent les symptômes du virus, il est également posssible de demander un test. Le NHS précise que la demande de tests est très forte en ce moment et que « les personnes hospitalisées et les travailleurs essentiels, y compris le personnel du NHS et des services sociaux, sont prioritaires. »

Le gouvernement britannique interdit la vente de test en ligne et de kits d’autotest 

Selon une enquête révélée par le gouvernement en avril dernier, un nombre croissant de faux produits médicaux sont vendus sur des sites web non autorisés prétendant traiter ou prévenir du COVID-19, incluant les kits d’autotest et les « vaporisateurs antiviraux ». C’est donc le 27 mai dernier que l’Agence britannique de réglementation des médicaments et des produits de santé (MHRA) a arrêté temporairement la vente de ces tests d’anticorps, estimant qu’ils n’étaient pas assez fiables. Lynda Scammell, responsable de la MHRA, a déclaré « Ne vous laissez pas tromper par les offres en ligne de produits médicaux pour aider à prévenir ou à traiter le COVID-19. Il n'existe pas de médicament autorisé spécifiquement pour traiter ou prévenir la COVID-19, par conséquent, les médicaments qui prétendent le faire ne sont pas autorisés et n'ont pas fait l'objet des autorisations réglementaires requises pour être vendus sur le marché britannique. Nous ne pouvons pas garantir la sécurité ou la qualité du produit et cela représente un risque pour votre santé. » Registre mis en place par le gouvernement des vendeurs en ligne autorisés.

Se faire dépister en France, en clinique ou en ligne 

En France, se faire tester via le prélèvement par voies nasales inclus des conditions. Ces tests de dépistage PCR sont possibles sur ordonnance médicale aux personnes qui présentent des symptômes, sans ordonnance aux personnes identifiées comme ayant été en contact, avec un risque élevé de transmission, avec une personne testée positivement et enfin à certains publics dans le cadre de campagnes spécifiques de dépistage, comme les plus vulnérables. 

testezmoi.fr est un site de vente en ligne français d'autotests à faire chez soi. Lancé fin mai, le site est référencé en France avec des possibilités de livraisons partout dans le monde et propose des tests fiables à petit prix pour un résultat rapide.

Partager

à voir également