Est-il dangereux de voyager en avion après une opération chirurgicale importante ?
SANTÉ Sponsorisé

Est-il dangereux de voyager en avion après une opération chirurgicale importante ?

M. Sujith Konan, Consultant orthopédiste au Princess Grace Hospital, Londres le 14.08.19

À l’approche des vacances d’été, beaucoup d’entre nous suivrons le rituel annuel d’achat de tenues estivales, de bouclage de valises, d’application de crème solaire et entreprendrons de terminer les tâches de dernière minute avant de prendre l’avion pour une île paradisiaque lointaine. De nombreux vacanciers ont pour habitude de prendre l’avion pour se rendre à l’étranger. Qu’en est-il cependant lorsque vous avez récemment subit une opération chirurgicale importante ? Êtes-vous ce que les compagnies aériennes, les avocats et les médecins appellent un "passager à risque" ? 

Le consultant orthopédiste, M. Sujith Konan, répond à trois questions concernant les raisons pour lesquelles les vols post-opératoires peuvent être dangereux, en particulier après avoir subi une chirurgie de remplacement des genoux et des hanches :

Puis-je prendre l’avion après mon opération de la hanche ou du genou ?

Toute chirurgie des membres inférieurs est associée à un risque de caillots sanguins ou de thrombose veineuse profonde (TVP). 

Les vols en avion favorisant également la formation de caillots de sang, les vols long-courriers effectués après une arthroplastie de la hanche ou du genou, augmentent donc le risque de formation de ces caillots. Il est alors recommandé d'éviter les vols long-courriers dans les premiers jours après une intervention. 

Puis-je prendre des vols courts ?

Le risque de caillots sanguins est maximal jusqu'au 35ème jour après une intervention chirurgicale de la hanche et jusqu’au 14ème jour après une opération du genou. Il est donc formellement déconseillé d'éviter de prendre l’avion pendant cette période. Néanmoins, prendre l’avion est devenu de plus en plus courant et les vols courts ne comportent pas les mêmes risques que les vols long-courriers. Pour évaluer le risque de formation de caillots sanguins, il existe plusieurs facteurs à prendre en compte, tel que le poids, les antécédents de tabagisme, de caillots sanguins et d'autres maladies.

Ainsi, avant de procéder à une chirurgie du genou ou de hanche, il est important de discuter avec votre chirurgien de tout projet de voyage en avion prévu après l’opération. Cela l’aidera à évaluer vos risques et à vous conseiller.

Que se passe-t-il si je dois prendre l'avion pour une urgence ?

Si le vol ne peut être évité, votre chirurgien pourra vous prescrire des médicaments anticoagulants et d'autres aides médicales qui pourront réduire considérablement votre risque de formation de caillot. Cependant, il est conseillé d'éviter de prendre l’avion quelle que soit la situation.

Que puis-je faire en amont de l’opération chirurgicale pour réduire les risques de caillots sanguins et de TVP ?

Vous devez discuter de cela avec votre chirurgien. Il pourra identifier les facteurs à risque propres à votre cas et vous conseiller en conséquence. En général, il est préférable de rester actif, d'éviter si possible le repos au lit et d’arrêter complètement de fumer et de boire de l’alcool.

 

Pour plus d’informations: ici

 

Partager

à voir également