Comment garder votre intestin en bonne santé?
SANTÉ Sponsorisé

Comment garder votre intestin en bonne santé?

Dr Farooq Rahman, Consultant en gastro-entérologie au London Digestive Centre Centre le 16.04.19

Le système digestif peut être facilement perturbé. Un régime alimentaire malsain, le stress et les antibiotiques peuvent perturber le fonctionnement de votre intestin et vous faire sentir lourd et ballonné. Il est également très courant que des personnes développent des problèmes liés à la santé digestive à un moment ou à un autre. En fait, environ un tiers de la population souffrira régulièrement de maladies liées au système digestif, telles que le syndrome du côlon irritable, les maladies inflammatoires de l'intestin, la constipation et la diarrhée. Et beaucoup ne savent pas comment prévenir ou gérer leurs symptômes.

En Mai, profitez de la journée mondiale de la santé digestive pour en prendre soin.

Et pour ceux qui sont sujets aux problèmes digestifs ou/et à l’inconfort, voici cinq choses à faire pour que vos intestins se sentent heureux et en bonne santé:

1. Adoptez un régime sain et équilibré

Le régime alimentaire peut avoir un impact positif sur la santé de votre cœur, de votre cerveau ou de vos os. La santé de votre intestin peut également être affectée par votre alimentation, il est donc essentiel de maintenir un régime alimentaire sain et équilibré.

Beaucoup de personnes ne consomment pas assez de fibres dans leur régime alimentaire, essentielles pour faciliter la digestion et prévenir la constipation. Pour une fonction intestinale saine, il est recommandé de consommer environ 30 g de fibres par jour, que l’on retrouve notamment dans : 

• le pain complet

• le riz brun

• les fruits et légumes

• les haricots

• l’avoine

Chez certaines personnes les fibres de céréales peuvent provoquer plus de ballonnements. Si tel est le cas, reportez-vous plutôt sur les fibres de fruits et de légumes (pommes, bananes, oranges, framboises, avocats et carottes).

Pour les personnes souffrant de crampes ou de constipation, les aliments riches en magnesium (tels que les légumes à feuilles sombres, les noix, les grains ou le poisson) peuvent aider. En effet, le magnésium contribue à augmenter la teneur en eau de vos intestins, aide à détendre les muscles et à déplacer les aliments, facilitant ainsi la digestion.

 En plus d'ajouter certains aliments à votre alimentation, il est péférable également d’en supprimer ou d’en réduire certains. Par exemple, certaines viandes rouges ou transformées sont riches en graisses saturées, ce qui peut augmenter le taux de cholestérol dans le sang et le risque de problèmes intestinaux. Si vous mangez beaucoup de viande, il est conseillé de réduire votre consommation. Pour les patients qui souffrent de ballonnements et/ou de vents réguliers, essayez d'éviter les aliments connus pour causer ou exacerber ces effets, tels que les haricots, les oignons, le broccoli et les choux.

 2. Consommez beaucoup de liquide

Il est important de boire beaucoup de liquides, en particulier d'eau. Les fluides favorisent le passage des déchets dans votre système digestif et assouplissent vos selles, contribuant ainsi à réduire les sensations de gonflement et de boursouflage et facilitant l'accès aux toilettes.

Les liquides sont également essentiels si vous augmentez la quantité de fibres dans votre alimentation. En effet, la fibre agit comme une éponge et absorbe l’eau. Sans fluides, la fibre restera dure et vous accentuerez la constipation. Un bon moyen de vous assurer de consommer suffisamment de liquides consiste à boire un grand verre d'eau à chaque repas. Idéalement, vous devriez viser une consommation de 1,5 à 2 litres par jour.

 3. Limitez votre consommation d’alcool

Sans surprise, la quantité d'alcool que nous buvons peut également nuire à notre système digestif. En effet, l’alcool rend l’estomac plus acide que d’habitude, ce qui peut provoquer une inflammation de la muqueuse gastrique et déclencher des symptômes tels que douleur, diarrhée ou reflux acide. Si vous souffrez de problèmes digestifs et que vous buvez de l'alcool régulièrement, essayez de réduire la quantité d'alcool que vous buvez, vous constaterez peut-être que cela fait une grande différence pour les symptômes que vous ressentez.

 4. Restez actif

L’embonpoint peut avoir un impact négatif sur votre système digestif car il exerce une pression supplémentaire sur l’estomac. Il est donc très important de rester actif. Vous devez viser environ 30 minutes d'activité physique modérée au moins cinq fois par semaine, car cela vous aidera à maintenir un IMC (indice de masse corporelle) en bonne santé. Si la salle de sport ou le jogging ne vous conviennent pas, essayez différentes activités telles que la natation, la marche, les activités aérobiques, le pilates ou le yoga.

5. Consommez des probiotiques

Les bactéries présentes dans vos intestins sont un facteur important à prendre en compte, car elles peuvent faciliter la digestion, améliorer l'absorption des nutriments et s'attaquer aux problèmes liés à la digestion. Pour maintenir un équilibre sain des bactéries, je conseille souvent à mes patients d'essayer de consommer des aliments ou des produits riches en probiotiques. Les probiotiques sont naturellement présents dans les aliments fermentés, tels que le kéfir, le tempe, le miso et certains yaourts. Vous pouvez également trouver des suppléments probiotiques fabriqués dans de nombreux magasins du Royaume-Uni. Une consommation quotidienne vous permettra d’enrichir les «bonnes» bactéries de votre gros intestin et vous aiderez ainsi à en maintenir le bon fonctionnement.

Vous avez régulièrement des problèmes intestinaux, vous avez du mal à conserver votre fonction digestive?

Prenez rendez-vous au London Digestive Centre. Notre équipe de consultants de renommée mondiale sera en mesure d'identifier la cause de vos symptômes et de créer un plan d'alimentation et de style de vie sur mesure qui vous aidera à les gérer et à les prévenir.

 

Partager

à voir également