Mogy veut exporter son concept de garde d’enfants à l’étranger
EXPAT LIFE

Mogy veut exporter son concept de garde d’enfants à l’étranger

Clémentine Vachez le 06.07.20

Se mobiliser pour la communauté française de Londres

Créée de A à Z par des élèves du Lycée International de Londres Winston Churchill, la plateforme met en relation les parents et les baby-sitters français à Londres. Dernièrement, face à la fermeture des établissements scolaire due à la crise sanitaire, Mogy avait mis en place un dispositif exceptionnel pour se mobiliser pour la communauté française. Ils ont revu leurs tarifs à la baisse et les jeunes élèves pouvaient veiller sur les enfants, les aider pour les cours à distance ainsi que leurs devoirs.

Continuer le système d'entraide à l'étranger

Matthieu, Margaux, Louise, Mila et Thomas présentent aujourd'hui un nouveau projet : Mogy By You. En réflexion depuis janvier, Mogy By You est leur nouveau projet innovant qui permet de développer une propre start-up de baby-sittings/tutorat à l'étranger afin de rendre service aux expatriés français. En proposant aux lycéens/étudiants, parents ou établissements scolaires de mettre en place le système Mogy dans une ville à l'étranger, le but est de rapprocher la communauté française expatriée, avec la même rapidité et simplicité que Mogy. L'ambition est de trouver une personne qui gère Mogy dans chaque ville pour répondre au mieux aux besoinde la ville en garde d’enfant« Une personne sur place voire deux, ce serait idéal pour répondre au besoin des étudiants et famille » selon Matthieu. Il s'explique : « On a déjà beaucoup rendu service à Londres avec Mogy et on voulait recréer quelque chose de simple à travers le monde qui répond à de vrais besoins. » Déjà en contact avec un étudiant en Argentine qui pourrait gérer la plateforme Mogy et ainsi que deux élèves qui se rendent à Montréal et Madrid pour leurs études, ils espèrent pouvoir rendre service à encore plus d'étudiants et familles françaises  à travers le monde et rapprocher la communauté française à l'étranger. 

Mais les projets de ces étudiants ne s'arrêtent pas là, ils comptent également concrétiser un système de soutien scolaire et aussi de cours de musique en français via la plateforme pour perpétuer cette notion d'entraide entre les Français expatriés à l'étranger. 

 

Partager

à voir également