Les pays où vous allez pouvoir voyager cet été depuis le Royaume-Uni sans quarantaine
EXPAT LIFE

Les pays où vous allez pouvoir voyager cet été depuis le Royaume-Uni sans quarantaine

Nadège Alezine le 03.07.20 - modifié le 15.07.20

C’est la nouvelle la plus attendue après celle de la fin du confinement, l’arrêt de la quarantaine pour les voyageurs qui arrivent sur le sol britannique. Mises en place par le gouvernement britannique le 8 juin dernier, ces mesures d’isolement de 14 jours étaient sanctionnées de £1000 d’amandes en cas de non-respect des règles.

Après moult retours en arrière et changement de cap de la part du gouvernement britannique, on a enfin eu un semblant de réponse ce matin, avec les déclarations du secrétaire d’État aux transports sur les ondes de la BBC4.

C’est à présent à partir du 10 juillet, (le gouvernement avait au début annoncé le 6 juillet puis le 10), que les voyageurs vont pouvoir quitter le pays et y revenir, sans se voir imposer cet isolement de deux semaines tout en remplissant toutefois un document à la frontière à leur retour. (document à remplir en ligne ici)

La liste des pays où l'on peut aller

La France, l’Espagne, l'Italie, l’Allemagne et une majorité de pays européens mais aussi l’Australie, les Bermudes, Gibraltar et la Nouvelle Zélande font partie des pays où l’on pourra voyager sans restriction dès le 10 juillet.

On a attendu vendredi après-midi que le gouvernement publie la liste complète des pays où l’on peut ou pas voyager. Cette liste tant attendue comprend 59 pays où les restrictions sont levées. (voir la liste ici)

Ces autorisations de voyager sans isolement sont pour le moment prévues seulement pour l’Angleterre, ni l’Écosse, ni l’Irlande du Nord ou le Pays de Galles n’ont pour le moment annoncé de telles relaxes sur les déplacements. Un manque de coordination qui ne simplifie pas la tâche des voyagistes et voyageurs.

Grant Schapps, le secrétaire d’État aux transports a annoncé ce matin sur BBC 4 que la quarantaine resterait en place pour les pays placés sur la liste rouge du gouvernement, comme les États-Unis par exemple :

« Nous avons placé certains pays dans la liste verte où il y a peu de cas de coronavirus et d’autres pays se trouvent dans la liste orange. Ces pays incluent la France, l’Allemagne, l’Espagne et quelques autres. »

Ces pays figurant les listes vertes et oranges ne sont plus soumis à la règle de mise en isolement de 14 jours et les déplacements peuvent reprendre alors que l’été et les congés annuels semblaient auparavant bien compromis.

Il est toutefois demandé aux voyageurs avec des symtômes du coronavirus ne pas voyager et de s'isoler, afin d'éviter la propagation du virus qui atteint près de 10 millions de personnes à travers le monde.

Cas confirmés dans le monde : 10 704 228 ; décès : 516 434 ; guérisons : 5 489 399

Partager

à voir également