Pas de nouveaux décès dus au coronavirus à Londres
LONDON LIFE

Pas de nouveaux décès dus au coronavirus à Londres

Nadège Alezine le 09.06.20

C’est une bonne nouvelle qui a été dévoilée lors de la publication des chiffres officiels de la pandémie qui fait rage au Royaume-Uni : aucun décès n’a été enregistré dans les hôpitaux de Londres au 8 juin.

Avec 55 nouveaux décès enregistrés en 24 heures dans le pays, le Royaume-Uni reste toutefois un des pays les plus touchés par l’épidémie de Coronavirus, après les États-Unis (113 061 morts), avec 40 597 morts enregistrés depuis le début de la pandémie. Selon les chiffres de l’ONS (office of national statistics), ce nombre de décès serait beaucoup plus élevé et annonce de son côté 64 000 décès excédentaires au Royaume-Uni sur la période de la pandémie de coronavirus.

Même si l’épidémie semble se résorber, le R, le taux d’infection par personne, reste encore très élevé, entre 0.7 et 1 et varie selon les régions du pays. Selon les chiffres du gouvernement, Londres semblerait être proche de 0.7, ce qui signifie que la contagion diminue mais continue toutefois de s’opérer.

Relaxe des mesures de confinement

Avec une réouverture partielle de certaines écoles dans le pays et de certains magasins, le pays opère un lent retour à la normale. Même si des mesures de quarantaine envers les nouveaux entrants sur le territoire ont été mises en place hier pour éviter une seconde vague de contaminations venues de l’étranger, les pubs et restaurants pourraient eux aussi commencer une réouverture de leurs établissements au 22 juin mais sous condition d’exploiter leurs espaces en plein air. Mais rien n’est moins sûr pour le moment car le gouvernement reste prudent sur l’annonce de ces réouvertures qui pourraient intervenir trop tôt.

Et ailleurs…

La Nouvelle Zélande est un des premiers pays à se déclarer sans nouveau cas de coronavirus et semble avoir vaincu la pandémie, sans trop grand dommage. Jacinda Ardern, son Premier ministre a levé toutes les restrictions sur la population du pays qui étaient entrées en vigueur au 21 mars dernier. Une quarantaine est toutefois toujours demandée aux voyageurs venus de l’étranger arrivant sur l’île. Il semblerait que le Royaume-Uni de son côté ne soit pas encore arrivé à de tels résultats.

 

Partager

à voir également