La quarantaine des voyageurs arrivants au Royaume-Uni débute le 8 juin dans la controverse
EXPAT LIFE

La quarantaine des voyageurs arrivants au Royaume-Uni débute le 8 juin dans la controverse

Nadège Alezine le 08.06.20

« Les Britanniques ne la respecteront pas car ils savent que c’est de la bêtise ! » explique Michael O’Leary, le grand patron de Ryanair, la compagnie aérienne low cost irlandaise à propos de la quarantaine imposée aux voyageurs débarquants au Royaume-Uni.

Face à la mise en quarantaine des voyageurs arrivants sur le sol britannique à partir du 8 juin, les grands patrons des compagnies aériennes ont réagi en demandant au gouvernement de ne pas implémenter cette nouvelle mesure, qui intervient selon eux un peu tard dans le déroulement de l’épidémie. British Airways, Ryanair et Easyjet ont lancé une procédure pour attaquer en justice le gouvernement afin de contrer cette décision de quarantaine qui mettrait en péril, selon eux ,de nombreux emplois dans le domaine de l’aviation et du tourisme de masse, alors que de nombreux pays européens rouvrent leurs frontières aux touristes.

Le Royaume-Uni a dépassé la barre des 40 000 décès dus au Coronavirus la semaine dernière avec 40 542 (au 7 juin 2020) au total depuis le début de la pandémie. Cette mesure de quarantaine est mise en place pour éviter de nouvelles contaminations venues de l’étranger.

Priti Patel, secrétaire d’État à l’intérieur (Home Office), de son côté justifie cette mesure pour éviter une seconde vague de contagion due au coronavirus. Cette mise en quarantaine de 14 jours des voyageurs pourrait être revue dans trois semaines.

Comment ça marche ?

À partir du 8 juin, tous les voyageurs arrivants au Royaume-Uni doivent remplir une attestation stipulant qu’ils acceptent de s’isoler pendant 14 jours sur le territoire. S’ils refusent de s’isoler, une amende de £1000 est prévue et s’ils refusent de remplir l’attestation, c’est une amende de £100 qui leur sera demandée de verser. Le gouvernement britannique s’octroie également le droit de déporter tous les voyageurs non britanniques vers leur pays d’origine en cas de non-coopération avec ces nouvelles règles de quarantaine.

Une fois l’attestation remplie, c’est Public Health England qui a la charge de vérifier au hasard si la personne en quarantaine respecte cet isolement.

Partager

à voir également