Le port du masque obligatoire dans les transports en commun londoniens à partir du 15 juin
LONDON LIFE

Le port du masque obligatoire dans les transports en commun londoniens à partir du 15 juin

Nadège Alezine le 04.06.20

Face à l’épidémie de coronavirus qui sévit au Royaume-Uni, le secrétaire d’État aux transports, Grant Schapps a annoncé aujourd’hui, lors de la conférence de presse quotidienne qui se tient au 10 Downing street, que le port du masque allait devenir obligatoire dans tous les transports en commun d’Angleterre.

Cette nouvelle mesure de protection à la fois des usagers et des employés de Transport for London intervient alors que le Royaume-Uni affiche un triste record de décès dus au coronavirus, avec 39 0904 décès (176 de plus en 24 heures) depuis le début de la crise sanitaire. Le Royaume-Uni est un des pays les plus touchés par l’épidémie en Europe, devançant l’Italie et la France.

Un lobby du maire 

Face à la pression du maire de Londres, Sadiq Khan, qui gère Transport for London pour que le port du masque soit obligatoire dans tous les transports en commun londonien, le gouvernement a finalement lâché prise et entreprend de mettre cette mesure en place à partir du 15 juin prochain.

Il est à rappeler que le staff de Transport for London a été touché par des décès dus au Covid 19, avec 29 chauffeurs de bus décédés des causes de la maladie (au 21 mai 2020). Depuis quelques semaines, des mesures avaient été prises par TFL pour les protéger du public en instaurant une interdiction stricte de monter par l’avant du bus et de rentrer en contact avec le chauffeur par les usagers.

Sadiq Khan, s’est félicité de cette nouvelle mesure dans un communiqué où il remercie les Londoniens pour leurs sacrifices et pour avoir respecté les règles du confinement, il a aussi ajouté :

« Je suis heureux que notre lobbying ait porté ses fruits et que le gouvernement ait finalement repris ses esprits et a rendu obligatoire le port du masque dans les transports publics. C’est quelque chose que moi-même et d’autres ont encouragé les ministres à appliquer depuis un bon moment et c’est en ligne directe avec un large nombre de preuves qui montrent que cela peut aider à arrêter la propagation du coronavirus. »

Partager

à voir également