Valérie Gabail aide les Français à trouver leur voix et à perdre leur accent en anglais
EXPAT LIFE

Valérie Gabail aide les Français à trouver leur voix et à perdre leur accent en anglais

Nadège Alezine le 15.05.20

« Voice and communication skills coach » ce sont dans ces termes que Valérie Gabail se présente. Chanteuse lyrique depuis l’âge de 25 ans, la Française a posé ses valises à Londres il y a 4 ans, histoire de « voir autre chose », avoue-t-elle.

Sa passion pour les arts vivants conjuguée à une formation de Master en fine arts l’a conduite à devenir coach vocal et à proposer ses talents à ceux pour qui parler en public, comme les acteurs par exemple, est une nécessité.

« C’est à voyage à travers sa propre voix. » que Valérie Gabail propose d’explorer à ses clients, qui viennent aussi du monde des affaires. Dans un monde où les dirigeants sont de plus en plus amenés à s’exprimer en public, les cours de Valérie prennent toute leur importance.

Français à l’étranger

Et s’exprimer correctement dans sa langue maternelle est une chose mais qu’en est-il quand on doit le faire dans une autre langue, comme l’anglais, par exemple ? Et bien, Valérie propose aussi un ensemble de techniques pour améliorer son accent en anglais et laisser de côté l’accent « frenchie ».

« Le but est d’être plus clair : on travaille sur la diction, bien sûr et sur le phrasé des syllabes. La voix est un instrument, mes exercices permettent de savoir comment changer d’instrument vocal, comme si on passait du violon au violoncelle. » explique Valérie, qui travaille aussi en direction du public féminin.

Avec les femmes, Valérie travaille l’aspect physiologique : les voix féminines sont moins puissantes et elles ne sont pas à égalité avec les hommes à ce niveau. « Les femmes parlent sur des tonalités plus hautes que les hommes, donc c’est moins puissant. On est aussi le produit d’une éducation où on nous encourage à minauder, à utiliser une « baby voice ». J’aide mes clientes à trouver une voix authentique, plus en adéquation avec elle-même. »

Continuer malgré la crise sanitaire

« J’ai publié mes prochains cours et séminaires en ligne pour mai et juin, et que dans l’idée de soutenir l’effort collectif contre l’impact du Covid-19, 15% des recettes iront à des charities qui soutiennent la recherche de vaccins (Wellcome Trust), les Arts (the National Theatre) et des communautés fortement impactées par la pandémie (en l’occurrence Life Project For Youth). » explique Valérie, qui a dû comme beaucoup s’adapter au nouveau normal imposé par la crise sanitaire.

Pour en savoir plus sur les cours en ligne de Valérie Gabail c'est par ici.

Partager

à voir également