Comment bien manger pendant le confinement ? Huguette Lelong, nutritionniste holistique nous répond
TENDANCE

Comment bien manger pendant le confinement ? Huguette Lelong, nutritionniste holistique nous répond

Nadège Alezine le 05.05.20

Continuer à manger sainement pendant le confinement n’est pas chose aisée. Le manque d’exercice, l’enfermement et savoir trouver des aliments en période de lockdown ne facilitent pas la tâche. On a parlé nutrition, alimentation saine et comment bien cuisiner avec une experte française confinée à Londres : Huguette Lelong nutritionniste holistique. À table !

Peut-on se permettre un écart pendant le confinement ?

Pas besoin d’éviter le Deliveroo, une fois par semaine, c’est bon. Mais il faut choisir son menu en évitant les Burger King et autres Mac Do. Il faut faire des choix qui ne vont pas trop nous donner du cholestérol, il faut privilégier les fruits et légumes.

Comment manger équilibré sachant qu’on ne peut pas faire d’exercice ?

Il faut en faire quand même ! Il existe des mini-séances virtuelles de gym et des cours en ligne. Je conseille de faire du sport pendant 10/15 minutes trois fois par semaine : l’idée est de rester actif même si on est confiné. Cela va aider à réguler le transit et le sport c’est 20% du tout.

Y a-t-il des aliments que vous conseillez de manger pendant le confinement ? Des aliments qui rendent heureux ?

Il faudrait éviter tout ce qui est chips, plats préparés et se mettre à cuisiner ! Devoir faire tous les repas, ce n’est pas facile. Je conseille donc d’aller au plus simple. On peut tout à fait congeler des légumes et des fruits, pareil pour la viande et le poisson. Afin d’avoir des aliments non transformés à disposition. Et faire un gros plein de course par semaine.

Pour le système immunitaire, une variété d’aliments est nécessaire. Le confinement permet de se réapproprier la nourriture comme on l’aime mais surtout pas de se lancer dans un régime. Je suis pour se remettre à niveau et retrouver le plaisir de manger, de cuisiner : c’est une activité à faire avec les enfants. Leur faire goûter les herbes fraîches, leur apprendre le goût, utiliser tous ses sens.

Avec le confinement, on peut essayer de faire comme si on sortait au restaurant, une fois par semaine. On s’habille, on dresse une jolie table. Pour changer la routine, on peut ouvrir une bouteille de vin. Se créer des occasions spéciales avec les gens avec qui on vit.

Consultez-vous encore vos clients lors du confinement ? Quelles sont les questions qui reviennent le plus chez eux quant à leur alimentation ?

Je continue et je fais des séances par Zoom. C’est assez marrant d’ailleurs je rencontre deux cas de figure : ceux qui sont contents car ils veulent perdre du poids : plus cuisiner, éviter les sorties au restaurant et les cocktails en ville. Et puis il y a ceux qui trouvent cela trop dur parce qu’ils sont sous l’eau confinés avec des enfants, ce qui génère trop de stress, trop de choses à faire. J’essaie de donner des idées de recettes faciles pour les mamans trop débordées lors du confinement.

Est-il plus facile de contrôler ce qu’on mange en confinement, d’après vous ?

Je pense que oui. Parce que les gens achètent plus de légumes, de fruits, les gens se disent c’est le moment de mieux se nourrir. C’est l’occasion de suivre des recettes de cuisine en ligne, le moment pour se dire on va manger et cuisiner, sans forcément cuisiner des plats compliqués. Des repas simples. L’idéal serait de suivre un régime méditerranéen à base de légumes, fruits, une fois par semaine de la viande rouge et une fois du poulet, et deux fois poisson et des œufs. Les recherches sur le Covid 19, disent que les conditions cardio-vasculaires et le surpoids sont des facteurs d’aggravation c’est le moment de se dire qu’il faut faire attention.

Quels conseils pouvez-vous donner quant à la consommation excessive d’alcool lors du confinement ?

Je ne dis jamais à mes clients en bonne santé d’arrêter de boire, essayez juste de ne pas boire la semaine. Les apéros Zoom avec les copains c’est sympa bien sûr mais ils sont à limiter. Il faut juste faire comme d’habitude. Ne pas ouvrir une bouteille tous les soirs, car cela va devenir une habitude difficile à perdre et ça apporte des calories vides et du sucre dans l’organisme. Et surtout, je conseille plutôt de boire beaucoup d’eau, de tisanes, de thés.

Partager

à voir également