The Patate livre ses burgers à domicile et à emporter
EXPAT LIFE

The Patate livre ses burgers à domicile et à emporter

Nadège Alezine le 24.04.20 - modifié le 30.04.20

Quand on réfléchit aux petits plats qui nous manquent le plus en confinement, le burger revient souvent dans les conversations…Qu’il vienne de grandes chaînes de malbouffe ou de petits restaurateurs, spécialisés dans le désormais célèbre « gourmet burger ».

Et c'est de ce burger artisanal, fait avec des ingrédients de qualité qu’on parle ici avec The Patate. Fondée par deux Français, cette marque de burger allie le goût de la France (la plus part des fromages sont français) et le concept du sandwich à la viande mais pas que.

Protéger ses employés et le public

Face à la crise sanitaire du Coronavirus, la réponse des dirigeants de The Patate ne s’est pas fait attendre : ils ont fermé leurs portes au moment de l’annonce du gouvernement. Depuis le 18 mars, le restaurant flambant neuf ouvert quelques mois auparavant à Kentish Town se retrouve vidé de ses clients et de ses employés.

« Pour les raisons sanitaires évidentes, on a fermé les portes de The patate au moment de l’annonce du lockdown. C’est important de protéger à la fois nos clients et nos employés en suivant les directives du gouvernement. » explique Anne-France Leray, manager du restaurant de Kentish Town, en pleine activité pour rouvrir le restaurant dont elle a la charge.

Avec tous les employés désormais en furlough, dont les deux fondateurs, Martin Le Boulc’h et Paul-Henry de Vassoigne, rouvrir le restaurant à la vente à emporter et livraison seulement n’est pas une mince affaire. C’est à Anne-France que revient cette tâche :

« On passe tout en livraison et en vente à emporter. C’était important pour nous de se servir de ce temps de fermeture pour se réinventer et continuer l’activité. On retrouve désormais The Patate sur Deliveroo et en vente à emporter depuis notre restaurant de Kentish Town. »

Un menu toujours aussi "tasty"

Mais que les amoureux de la recette de burger aux fromages français se rassurent, pas de rupture de stock en matière de raclette de Savoie, Fourme d’Ambert, Gorgonzola et Tomme de Savoie, le fournisseur en fromages de The Patate est toujours ouvert et assure le ravitaillement.

« Tous les classiques restent au menu et on a même des options végétariennes qui sont venues s’y rajouter : deux toasties au fromage dont un aux champignons, miel et roquette. » confie Anne-France qui se retrouve aux manettes, soutenue par les fondateurs.

« On a dû tout réorganiser ! On est tout de même contents d’avoir pu garder tous nos employés en les mettant en furlough : c’était une priorité pour The Patate de ne laisser personne sur le carreau. Je réouvre le restaurant seule pour l’instant pour deux semaines, et ensuite un des employés prendra ma place. On organise une rotation entre nous. »

Un nouveau normal qui se réinvente tous les jours pour les restaurateurs de Londres, habitués à recevoir leurs clients en salle. Passer en livraison avec les plateformes telles que Deliveroo n’est pas non plus chose aisée : il faut que l’algorithme pousse votre restaurant en haut du menu pour être vu et cela prend parfois quelques semaines. Mais pour le moment, Anne-France garde la patate, en attendant de jours meilleurs, elle continue à cuisiner ses burgers.

The Patate, Kentish Town Road, NW5 2TJ Fermé le mardi et ouvert le lundi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi et dimanche de 11h30 à 14h et de 17h30 à 21h. Sur Instagram @thepatateuk

Partager

à voir également