Avoir 20 ans à Londres avec Charlotte Dupont
EXPAT LIFE

Avoir 20 ans à Londres avec Charlotte Dupont

Carla Biancarelli le 27.03.20

Charlotte est une expatriée en herbe, installée à Londres depuis deux mois. Employée dans une entreprise française à Piccadilly Circus, la jeune femme de 25 ans apprivoise, petite à petit, la capitale. Partir seule, une valise à la main et un sac sur le dos, ce n’est pas sa première fois. Quelques années auparavant, elle avait quitté sa Normandie natale, pour se confronter à… la capitale française : Je viens de Rouen, mes parents et ma petite sœur y vivent toujours. Il y a 7 ans, je suis partie vivre à Paris pour mes études. Charlotte y a fait ses armes : J’ai intégré l’université Paris Dauphine un peu par hasard. J’étais perdue et cette école m’a semblé être une bonne option. J’y suis restée cinq ans. J’ai fait une licence de gestion et un master 1 et 2 en marketing. C’est en démarrant sa première expérience professionnelle à Paris que la jeune femme ressent l’envie de changer d’air : J’avais un peu fait le tour. Je souhaitais m’expatrier et vivre une expérience professionnelle différente. J’étais aussi dans une boîte qui ne me plaisait pas, j’avais besoin de changement.

Londres par défaut

Lasse de sa vie parisienne, Charlotte postule pour des offres d’emploi à l’étranger, sans vraiment y croire : Je voulais quitter Paris mais Londres n’était pas ma destination numéro un. Je voulais absolument un pays anglophone mais j’imaginais plutôt le Canada, les Etats-Unis ou l’Australie. Je voulais aussi que ça soit un VIE (Volontariat international en entreprise), ça me rassurait. Finalement, je suis tombée sur une offre d’emploi à Londres. J’ai sauté sur l’occasion. Depuis janvier 2020, la jolie brune est marketing executive pour Numberly, une entreprise française installée à Londres : On est 99% de salariés français donc c’est génial car c’est un poste technique et je suis plus à l’aise dans ma langue maternelle. D’un autre côté, il manque le côté vivre à fond son aventure londonienne dans une boîte anglaise.

Londres moins stressante que Paris

Mais Charlotte peut compter sur la richesse de la ville pour vivre son aventure à fond les ballons : J’adore Londres. L’ambiance y est particulière. C’est grand, vertigineux, et arboré surtout ! En revanche, elle ne détrônera jamais Paris et ses immeubles haussmanniens. Mais c’est une ville moins stressante, plus ouverte d’esprit, plus relax, ça se ressent vraiment. Mais, à la question, où te vois-tu dans 10 ans, Charlotte tempère ses propos : Pour le moment, je me vois rentrer en France dans 2 ans. Même si j’aime ma vie londonienne, au fond, j’aime beaucoup la France, son système et sa culture. J’y suis très attachée. Et lorsqu’on aborde la question du Brexit, la jeune femme reste mitigée : Je sais qu’il ne va rien se passer pendant l’année à venir. La suite me stresse un peu. Est-ce qu’on va devoir demander un visa, est-ce que les trajets France-Angleterre seront aussi fluides qu’aujourd’hui ? Aura-t-on les mêmes droits ? Les endroits préférés de Charlotte, à Londres : J’aime beaucoup Shoreditch, le côté underground m’a séduite. J’adore Hyde Park, c’est idéal pour une bouffée d’air frais. Et Notting Hill bien sûr, un peu cliché mais tellement joli.

 

Partager

à voir également