Covid 19: l'heure de la dernière pinte a sonné
EXPAT LIFE

Covid 19: l'heure de la dernière pinte a sonné

Nadège Alezine le 16.03.20

Le Premier ministre, Boris Johnson l’a annoncé lors de sa dernière conférence de presse : le pays entre à présent en phase de lockdown. Il est conseillé de travailler de chez soi et d’éviter tout rassemblement, autant que possible. Il a également prévenu qu’il tiendra désormais une conférence de presse quotidienne afin d’être le plus transparent possible avec le public sur l’évolution de l’épidémie.

Alors que le nombre de morts dus au Coronavirus passe la barre des 7000 morts dans le monde, dont 2000 en Italie, le Premier ministre Boris Johnson semble abandonner sa théorie du « herd immunity » pour une approche plus similaire à celle mise en place par ses alliés européens.

La dernière pinte…

Même s’il déconseille d’aller au pub ou au cinéma ou au musée, les écoles restent toutefois ouvertes et il demande aux Britanniques de prendre leurs responsabilités : il n’y a pas pour le moment de loi martiale ou d’état d’urgence, chacun doit faire ce qu’il peut pour endiguer la propagation du virus.

Éviter les voyages inutiles, c’est aussi ce que la présidente de la Commission européenne a annoncé aujourd’hui. Après la réunion du G7 portant sur les conséquences du Covid 19, Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, a annoncé lors d’une conférence de presse la fermeture des frontières européennes aux voyageurs venus d’autres continents.

Pendant 30 jours, et c’est un délai qui pourrait être allongé, les voyages non-nécessaires entre l’Europe et le reste du monde seront mis entre parenthèses, exception faite pour les membres de la famille de citoyens européens et aussi des Britanniques, que la présidente considère toujours comme des «européens » malgré le Brexit.

En substance, cela veut dire que les expatriés français vont toujours pouvoir circuler entre le Royaume-Uni et la France, si le cœur leur en dit. Les Britanniques peuvent également se rendre en Europe. Une fermeture des liaisons entre le continent et les îles britanniques n’est donc pour le moment pas envisagée. Les liaisons Eurostar, en ferry et par avion sont donc maintenues, mais il est toutefois encouragé de ne voyager qu’en cas d’extrême urgence, histoire ne pas propager le virus.

Partager

à voir également