Avoir 20 ans à Londres avec Nadia Batijab
EXPAT LIFE

Avoir 20 ans à Londres avec Nadia Batijab

Carla Biancarelli le 28.02.20

Depuis septembre 2019, la jeune Italienne vit son London dream. Diplômée d’une université française, la jeune femme travaille désormais dans une entreprise de fusions & acquisitions et profite pleinement de sa vie londonienne.

Une citoyenne du monde

À seulement 24 ans, Nadia Batijab n’en est pas à son premier pays. Italienne d’origine marocaine, c’est à l’adolescence qu’elle s’installe en France : “Je suis née en Italie, dans la région du Piemonte, entourée par les montages et la nature. Puis, à mes 16 ans, nous avons déménagé dans le sud de la France. J’y suis restée 9 ans. Je parle l’italien, le français, l’arabe et l’anglais ; c’est un réel point fort pour moi.” Nadia est également restée très proche de ses origines : “Le Maroc tient une grande place dans mon cœur. J’y passe tous mes étés depuis que je suis petite.”

Une working girl accomplie

Après un master en économie de l’énergie et des ressources naturelles à Aix-en-Provence, la jeune femme accepte une offre d’emploi dans la capitale anglaise. La jolie brune est Business development Representative dans le domaine de la technologie et de la finance dans le quartier de Liverpool Street. Une première expérience enrichissante : “Dans mon entreprise, on se base davantage sur les compétences que sur les diplômes. Ils sont plus ouverts à la diversité qu’en France. J’ai tissé de vrais liens avec mes collègues de travail.”

Londres, un rêve de petite fille

Fascinante par sa diversité culturelle, la capitale anglaise est l’une des villes les plus cosmopolites du monde. Entre opportunités professionnelles et divertissements, la métropole a déjà conquis Nadia : “J’ai eu un réel coup de cœur pour Londres. C’est une ville anglo-saxonne qui reste accessible et proche de ma famille. L’ouverture d’esprit et la tolérance sont des qualités qu’on ne retrouve pas forcément dans tous les pays.” Alors, à la question “Où te vois-tu dans dix ans ?”, Nadia s’imagine bien rester ici : “Je vis au jour le jour, ma priorité est d’améliorer mon anglais. Je suis ouverte aux opportunités professionnelles que Londres peut m’offrir”. Malgré le Brexit, Nadia reste confiante “Je n’ai pas de craintes dans l’immédiat. Nous avons encore un an sans réels changements. Je verrai d’ici 2021.”

Les endroits préférés de Nadia à Londres :

“J’adore Mayfair et ses nombreux restaurants, j’aime me détendre à la British Library et m’aventurer dans Camden Town, un quartier très coloré et atypique.”

Partager

à voir également