Avoir 20 ans à Londres avec Matthieu Pallud
EXPAT LIFE

Avoir 20 ans à Londres avec Matthieu Pallud

Clara Bodnar le 19.12.19 - modifié le 06.01.20

Ce jeune homme est étudiant en terminale au lycée international Winston Churchill. Athlète et entrepreneur en herbe, il nous parle de son expérience de jeune expatrié et de ses ambitions.

Originaire de Grenoble, Matthieu est arrivé en Angleterre après avoir été repéré lors d’une compétition d’escrime par un club londonien alors qu’il était âgé de 12 ans. “On m’a proposé de venir un an à Londres pour m’entraîner. Je suis donc arrivé en 2015 avec mes parents, et j’ai eu la chance d’avoir tout de suite une place au Collège Français Bilingue de Londres, où je me souviens avoir passé une super année scolaire. J’ai été conquis par la vie londonienne et nous avons décidé, avec mes parents, de continuer l’aventure en restant ici. Londres est une ville tellement riche et diverse sur le plan culturel, j’y ai découvert une réelle ouverture d’esprit.

L’escrime, que Matthieu pratique depuis l’âge de 6 ans, est également un bon moyen pour le jeune homme de garder un lien avec la France : “Même si je suis régulièrement en compétition en Angleterre avec l’équipe dont je suis capitaine, je participe également au circuit national français dans deux catégories avec le Levallois Sporting Club.”

Une âme d’entrepreneur

Lycéen et sportif de haut niveau, Matthieu a une troisième corde à son arc. En 2019, il a créé Mogy, une plateforme de baby-sitting à destination de la communauté francophone de la capitale. Ce projet est né après que le jeune homme a constaté la difficulté qu’avaient ses camarades lycéens à trouver des baby-sittings, ainsi qu’une demande de la part des parents. “Pendant les grandes vacances, j’ai commencé à travailler sur le design du site. Je voulais créer un système de réservation de baby-sitting facile et rapide. J’en ai parlé à des amis qui se sont inscrits sur le site dès son lancement, et tout s’est enchaîné très vite.” Aujourd’hui, Mogy dispose d’un réseau de 140 baby-sitters. “C’est un projet exceptionnel qui dépasse toutes mes attentes, aussi bien sur un plan personnel que professionnel. Ça me donne l’occasion de développer mes compétences en management, car gérer un tel réseau n’est pas toujours facile. Le fait d’avoir cette activité en parallèle de ma scolarité m’a aussi beaucoup fait gagner en organisation. J’étais déjà habitué à bien gérer mon temps avec ma pratique du sport en compétition, mais Mogy m’a poussé à développer au maximum cette capacité. Je me suis également rendu compte que le travail d’équipe était vraiment crucial pour la réussite et le développement d’un tel projet.”

Étant à lorigine du projet, Matthieu est particulièrement impliqué dans son développement. Il assure lui-même toute la partie design et informatique, ainsi que la prospection avec la création daffiches et de flyers. Avec laide de ses camarades, il rencontre individuellement chaque baby-sitter afin de pouvoir en garantir la fiabilité.

Scout toujours !

Cet esprit entrepreneurial, Matthieu l’a toujours eu en lui : “Je pense que j’ai développé ça grâce à mon passé de scout. Je suis également chargé de communication pour la cafétéria de mon lycée et investi dans d’autres projets dont l’un en partenariat avec MIT, ce qui me permet de cultiver cette partie de ma personnalité.”

Un bel avenir au bout du fleuret

Après le lycée, Matthieu s’orientera vers des études d’ingénierie biomédicale, toujours à Londres : “Je suis passionné de sciences depuis tout petit. Ce qui me motive, c’est le fait de pouvoir aider les gens en améliorant leur quotidien et leur santé grâce à la technologie. À terme, mon objectif serait de réaliser des prothèses pour des athlètes paralympiques.”

En parallèle de ses études, le jeune homme aimerait continuer à s’occuper de son entreprise, en étendant Mogy à d’autres pays ayant une forte communauté francophone.

Retrouvez Mogy ici.

Partager

à voir également