Rencontre avec Pauline de Montesson, créatrice de l'application Baby Sittor
EXPAT LIFE

Rencontre avec Pauline de Montesson, créatrice de l'application Baby Sittor

Carla Biancarelli le 07.11.19

« Bonjour, je recherche une super baby sittor pour garder Gaspard, 3 ans et Domitille 9 mois, demain, de 19h à 23h. » La demande, postée dans la matinée par une famille basée à South Kensington, reçoit, dans les cinq minutes, 3 candidatures. 

Trouvez une babysitteur proche de chez vous en un clic, et en quelques minutes, c'est possible. C’est le pari que s’est lancé la française Pauline de Montesson en créant l’application Baby Sittor. Si le service cartonne dans les villes françaises, vous ne savez peut-être pas qu’il existe également à... Londres et sa périphérie. Depuis 2013, Baby Sittor rassemble une communauté de 81 342 familles inscrites et met en relation parents et baby-sitters. Fascinée par les enfants depuis des années, Pauline de Montesson a créé une application pour former un réseau de familles et de baby-sitters de confiance : « Au début, j’étais à la tête d’un groupe Facebook privé pour les offres de babysitting à Paris. Je le gérais en parallèle de mon emploi. Deux ans plus tard, j’ai répondu à la demande croissante en créant des groupes dans toute la France. J’ai démissionné et je me suis consacré à 100% dans ce projet. C’était le début de l’application. »

Forte d’un réseau de confiance, la jeune femme a dû élargir les profils des utilisateurs sans perdre l’ADN de son projet : « À l’époque, les groupes Facebook n’étaient accessibles que par parrainage et les membres étaient du même milieu social. Lorsque l’on a créé l’application Baby Sittor, je voulais garder ce système mais les familles/babysitters n’ayant pas de parrains ne pouvaient pas y accéder. Aujourd’hui, le parrainage n’est plus obligatoire mais nous l’incitons vivement. Se créer une communauté est important pour renforcer la confiance de notre réseau. » Déjà présents dans la capitale anglaise et ses alentours, Pauline et son équipe comptent bien s’attaquer à la communauté francophone de Londres et continuer à implanter son application : « 80% de nos utilisateurs londoniens sont des francophones. La plupart utilisaient déjà Baby Sittor en France et ont simplement switcher de ville. Londres est un vrai challenge pour nous car il y a une belle communauté et une demande croissante. C’est véritablement notre objectif. »

Baby Sittor, comment ça marche ?

Les familles postent leurs annonces gratuitement et l’application prévient les babysittors proche de chez eux. Puis, ils choisissent la perle rare parmi les 98 793 babysittors évalués et parrainés par la communauté. Que vous soyez parents ou babysittors, deux systèmes de rémunération sont possibles : en espèces ou en ligne via l’application en entrant ses coordonnées bancaires. 

                    

Conçue et imaginée pour faciliter les utilisateurs, l’application permet aux parents de poster une annonce pour un babysitting en soirée, une garde d’enfants à l’année, des sorties d’écoles/crèches ou durant les vacances scolaires pour des voyages en France comme à l’étranger. Les familles peuvent fixer la rémunération de leur choix et choisir parmi les profils de candidats qui postulent.

Application disponible sur Iphone et Androïd. Plus d’infos sur le site de Babysittor

Partager

à voir également