On a vu The Irishman, le dernier film de Martin Scorsese
LONDON LIFE

On a vu The Irishman, le dernier film de Martin Scorsese

Nadège Alezine le 16.10.19

Adapté des mémoires de Charles Brandt, I heard you painted Houses, le dernier film de Martin Scorsese retrace la vie d’un tueur à gage Frank "The Irishman" Sheeran (Robert Deniro) qui fut compagnon de route de Jimmy Hoffa (Al Pacino), le célèbre syndicaliste mystérieusement disparu de la circulation en 1975.

The Irishman, c’est le film qui réunit le casting le plus époustouflant du moment-Robert Deniro, Joe Pesci (sorti de sa retraite uniquement pour ce rôle), Al Pacino, Harvey Keitel- pour ce qui est à ce jour le film le plus cher jamais réalisé par Martin Scorcèse : 159 millions $.

Produit par Netflix, The Irishman a demandé des années à être tourné : entre les emplois du temps de chacun des acteurs à harmoniser et les problèmes de financement dus à l’ambition du projet.

Martin Scorsese s’en explique : « Sans Netflix, on n’aurait simplement pas pu faire le film. »

Le deal : le film sort dans les salles de cinéma le 7 novembre et sur Netflix le 27 novembre. Une concession que le maître du cinéma américain a acceptée pour que The Irishman voie le jour.

En clôture du festival du film de Londres

Le 63e BFI LFF a invité le réalisateur de Ragging Bull accompagné de ses deux acteurs principaux à clôturer le festival avec une avant-première du film. Lors de la conférence de presse donnée au MayFair Hôtel, Martin Scorsese, Robert Deniro et Al Pacino ont répondu aux questions de la presse sur ce qui reste la première collaboration entre ces trois légendes du cinéma.

Un chef-d’œuvre

C’est Robert Deniro qui est à l’initiative du projet. Lors de ses recherches sur un autre rôle, il lit les mémoires de Charles Brandt et est fasciné par l’histoire de ce tueur, membre de la pègre de Philadelphie. Il en touche deux mots à son ami, Marty et très vite Al Pacino rejoint le convoi.

« J’ai bien cru que le film ne se ferait jamais ! » avoue Al Pacino.

Avec trois heures et demie d’intrigue, The Irishman marque le retour de Scorsese à son univers de gangsters dopés à la testostérone qui avait fait le succès des Affranchis. Robert Deniro campe The Irishman qui livre ses secrets, sans toutefois être une balance. Il devient proche de Jimmy Hoffa, alors syndicaliste en guerre avec les frères Kennedy et soutenu par la Mafia. Une amitié fait surface entre les deux hommes mais la loyauté du mafieux n’ira pas à celui que l’on croit.

Crépusculaire, The Irishman est un film sur les regrets, la culpabilité et la mort. Un film où les héros sont fatigués, usés et peinent à sortir leurs flingues. Mais même si le casting et le réalisateur ne sont plus de la première jeunesse, 77 ans de moyenne d’âge, ils n’ont pourtant pas manqué de fougue pour participer à ce qui devrait rester comme l’ultime film de gangster.

 

 

Partager

à voir également