Toutes les réponses aux questions que vous vous posez sur le cancer du sein
EXPAT LIFE

Toutes les réponses aux questions que vous vous posez sur le cancer du sein

la rédaction le 30.09.19

Comment arrive un cancer du sein ? Quels sont les symptômes ?

Le cancer peut se manifester par une masse dans le sein qui sera découverte par le médecin lors d’une visite de contrôle. Mais souvent c’est la femme qui trouve cette masse en s’examinant, d’où l’importance de l’autopalpation. De nombreux cancers ne sont pas palpables et sont mis en évidence sur une mammographie systématique de dépistage.

Les signes évoquant un cancer du sein sont :

la palpation d’un nodule (une boule), le plus souvent non douloureuse ;

Une modification de la peau, en particulier “l’aspect peau d’orange” ou une petite dépression (fossette) ;

Un écoulement par le mamelon, surtout s’il est sanglant ;

Un aspect eczémateux du mamelon (rouge, croûteux ou érodé) ou une rétraction du mamelon ;

Une augmentation rapide de volume d’un sein.

Si je suis atteinte d’un cancer du sein, quelles sont les chances d’en sortir ?

Les chances de guérir sont grandes : 87 % de survie à 5 ans. Mais il y a de nombreux facteurs qui interviennent dans le pronostic : la taille de la tumeur, le stade, l’extension à des ganglions ou d’autres organes, les caractéristiques de la tumeur, les traitements et les réponses aux traitements. Si le cancer est diagnostiqué tôt, c’est-à-dire à un stade précoce de la maladie, la survie à 5 ans est de 99 %.

À quel âge doit-on faire une mammographie ? À quelle fréquence ?

Le dépistage systématique, organisé via une convocation pour des mammographies gratuites se fait tous les trois ans en Grande Bretagne de 50 à 71 ans et tous les deux ans en France de 50 à 75 ans. En cas de facteurs de risque comme des antécédents familiaux de cancer du sein, les femmes doivent bénéficier d’un dépistage individualisé, plus fréquent, qui doit être discuté avec le médecin au cas par cas. On oublie que l’hygiène de vie est aussi importante car l'alcool et l’obésité favorisent le cancer du sein.

Quelles sont les étapes à suivre après un diagnostic du cancer du sein ?

Le traitement du cancer du sein est un traitement pluridisciplinaire qui implique un chirurgien spécialisé, un oncologue pour les traitements médicaux (chimiothérapie) et un radiothérapeute pour la radiothérapie. On voit en général le chirurgien en premier, en Angleterre c’est le Breast Specialist. Il faut consulter dans un centre spécialisé dans le traitement du cancer, regroupant tous les spécialistes impliqués afin qu’ils y travaillent en équipe.

Existe-t-il des associations d’aide aux malades que vous recommandez ici, à Londres ?

Oui, il existe une association d’entraide : Mac Millan Cancer Support très active en Grande Bretagne. Vous pouvez aussi contacter une des nombreuses associations françaises comme Vivre comme avant. Parfois quand on est malade loin de chez soi, pouvoir parler dans sa langue maternelle est réconfortant.

NHS ou privé : que choisir quand on est atteinte du cancer du sein ?

Si vous découvrez une masse dans votre sein la première étape est de consulter votre GP. Il vous examinera et vous référera au Breast Specialist, dans un délai maximal de deux semaines, c’est la loi. Si l’examen est particulièrement inquiétant il peut demander un rendez-vous très urgent sous 48h. Vous avez la possibilité de choisir votre centre de traitement NHS et certains sont excellents comme le Royal Marsden Hospital. Il est possible aussi d’aller dans le privé, ce qui permet d’accélérer la prise en charge et de choisir ses médecins mais il vaut mieux avoir une bonne assurance car les traitements et examens coûtent vite très cher.

Certaines femmes se font enlever les seins pour éviter ce type de cancer. C’est quelque chose que vous préconisez ?

Certaines femmes, comme la très médiatique Angelina Jolie, sont porteuses de mutations génétiques qui les rendent à très haut risque de développer un cancer du sein ou des ovaires. Dans ces cas particuliers on peut proposer une chirurgie préventive, c’est-à-dire enlever les seins et les ovaires avant d’avoir un cancer. C’est bien sûr une décision très personnelle qui appartient à la femme.

Des consultations gratuites

Octobre est le mois d’information sur le cancer du sein. À cette occasion, les docteurs Chantal Dewast et Christilla Nevi organisent des consultations d’information individuelles gratuites pour toutes les femmes qui veulent en savoir plus sur ce mal qui touche une femme sur sept. Ces consultations sans rendez-vous se font le 4 octobre de 10h à 15h dans les locaux du dispensaire.

Le Dispensaire Français, 184 Hammersmith Road, Londres W6 7DJ Métro : Hammersmith.

Partager

à voir également