EVE Riot Grrrls of Wrestling démonte les préjugés liés au catch féminin
LONDON LIFE

EVE Riot Grrrls of Wrestling démonte les préjugés liés au catch féminin

Clara Bodnar le 28.08.19

EVE Riot Grrrls of Wrestling offre une approche féministe punk-rock du catch féminin en cassant les stéréotypes liés à la pratique. Basé à Bethnal Green, le collectif EVE se bat pour redéfinir ce que signifie « se battre comme une fille », et ce, pas seulement sur le ring.

 

Rencontre avec Emily, dite Emily Horrible, co-fondatrice de EVE et de EVE Academy qui offre à toute personne s'identifiant en tant que femme la possibilité de s’initier au catch.

 

Quelles sont les valeurs de EVE ?

EVE a pour objectif de mettre en valeur des femmes fortes qui n'ont pas peur de faire entendre leur voix et qui ne s'excusent pas d'être ce qu'elles sont.

Nous pensons le meilleur environnement dans lequel évoluer sereinement est un environnement dans lequel on se sent en sécurité. Pour garantir cela lors de nos évènements, nous appliquons une règle de tolérance zéro envers toute forme de discours haineux ou de harcèlement. Quiconque surpris à avoir un comportement, humiliant, raciste ou des paroles homophobes se verra expulsé du bâtiment et banni de tous nos événements futurs.

Afin d'avoir la plus grande portée possible et de contribuer à défendre les causes qui nous tiennent à cœur, nous parlons ouvertement des nombreuses questions qui concernent les femmes telles que la santé mentale et la communauté LGBTQ+ à travers nos évènements et sur nos réseaux sociaux afin d'encourager le dialogue et de promouvoir la tolérance.

 

Comment ces valeurs sont-elles portées par la pratique du catch féminin ?

Le catch professionnel est une forme d'art à part entière. C'est un moyen et non un genre. Avec EVE, nous utilisons ce moyen pour créer une plateforme au sein de laquelle nous mettons en avant des femmes fortes aux profils divers qui incarnent des personnages allant du héros au méchant en passant par la vedette. La représentation est importante et à travers les performeuses de EVE nous montrons au public qu'il existe une infinité de manières d'être femme.

 

Qu'est-ce que cela requiert-il d'être catcheuse ?

Pour être catcheuse professionnelle, il faut être dotée d'une éthique professionnelle solide et de courage pour passer la porte de la EVE Academy. Le catch requiert un immense panel de compétences qui ne s’acquiert pas en un claquement de doigts. Sur le ring, il faut être capable d'effectuer des cascades en direct, de fonctionner en équipe tout en assurant la narration visuelle et le jeu d'acteur. En dehors du ring, il faut savoir construire le personnage, ce qui demande des compétences en maquillage et en coiffure. Il faut également quelques connaissances en production vidéo ainsi qu'en réseaux sociaux et être capable d'effectuer des études commerciales. Dans le métier, les tâches sont diversifiées, c'est ce qui en fait une expérience d'apprentissage très enrichissante.

 

Quelle est généralement la réaction des gens lorsque vous leur parlez de votre métier ?

Lorsque je dis que je travaille dans le milieu du catch, les réactions sont variées et je pense que cela vient du fait que le catch professionnel soit mal connu et souvent l'objet de stéréotypes. Quelle que soit la réaction, elle a tendance à être forte. La plupart du temps, les gens sont surpris et intrigués. On me rappelle souvent que le catch, « c'est pour de faux ». Je remarque toutefois avec plaisir que, comparé à dix ans en arrière, la pratique tend à être de moins en moins sexualisée.

 

Justement, y a-t-il dans la démarche d'EVE une volonté de se détacher de la tendance à l'hyper-sexualisation courante dans le catch féminin ?

L'approche de EVE visant à désexualiser les femmes réside dans le fait de ne pas proposer un produit sexuel. Dans le processus de communication en amont de nos évènements, nous sommes très clairs sur le fait qu'il ne s'agit pas d'un évènement de fétichisme et nous appliquons des règles strictes envers toute personne du public qui sexualiserait les performeuses par ses propos ou son comportement.

Je pense qu'il est important de reconnaître le fait qu'il existe une réelle forme d'attractivité vis-à-vis du catch féminin. En prenant en compte cela, plutôt que de se mettre en colère contre une personne qui voudrait assister aux combats pour les mauvaises raisons, il vaut mieux expliquer qu'EVE n'est pas ce type d'évènement et les diriger vers un endroit qui pourra lui offrir ce qu'ils cherchent.

Avec EVE, nous préférons montrer au gens ce que nous sommes et ce que nous défendons plutôt que de perdre de l'énergie à prouver ce que nous ne sommes pas.

 

Découvrez-en plus sur EVE et tenez-vous au courant des prochains évènements ici 

Partager

à voir également