Isa Bornau, une musicienne du monde qui a choisi Londres
EXPAT LIFE

Isa Bornau, une musicienne du monde qui a choisi Londres

Clara Bodnar le 07.08.19

Ayant grandi entre Londres et Toulouse avec un père hollandais et une mère française, puis vécu en Afrique et au Chili entre quelques détours aux quatre coins du monde, Isa Bornau est le fruit d’un parfait mélange culturel, et cela se ressent dans sa musique. Après son album «Ser», dans lequel elle interprète des classiques de la chanson française adaptés à l’espagnol, la voilà de retour dans la ville de son enfance à l’occasion de la préparation de son prochain produit ; un EP dans lequel figureront cette fois ses propres textes. La chanteuse nous raconte sa vision de la musique, ses ambitions et son choix de Londres pour s’installer enfin.

Le Jazz, vecteur de pluriculturalité 

Isa a débuté la musique au conservatoire de Rotterdam à l’âge de 16 ans. Sa jeunesse est bercée par les chansons d’Edith Piaf, Charles Aznavour, Georges Moustaki et bien d’autres. Plus tard, elle part s’installer en Amérique latine et y sort son premier album intitulé «Ser» dans lequel elle reprend en espagnol les chansons des plus grands artistes français en y ajoutant des arrangements latin-jazz. 

L’univers d’Isa Bornau peut être défini comme la fusion de plusieurs influences ethniques et culturelles, mais également de différents registres musicaux. La jeune femme confie son amour pour le jazz et les chansons à texte qu’elle aime accommoder à des sonorités blues et soul, créant ainsi des morceaux uniques et éclectiques : «Je décrirais ma musique comme versatile. Ce qui me plaît dans le jazz ce sont les accords et la finesse. Dans la chanson française, ce sont les paroles qui m’attirent. J’aimerais que mon prochain EP soit un mix de ces deux styles.»

La chanteuse voit le Jazz comme un melting pot culturel s’étant imprégné de différentes cultures avec les années et qui s’accommode facilement à divers genre musicaux. 

Londres, un public cosmopolite 

Après avoir joué dans divers pays au cours de sa carrière, c’est Londres qu’Isa Bornau a choisi pour devenir le berceau de ses créations futures. La chanteuse apprécie le caractère cosmopolite de la ville et son public qu’elle juge particulièrement ouvert à l’expérimentation en matière de musique. «Londres m’inspire beaucoup de par l’aspect avant-gardiste des productions artistiques qu’on y trouve et la possibilité de chanter en plusieurs langues en étant comprise par un grand nombre de personnes.»

Pour autant, Isa ne souhaite pas renoncer au public français. Son ambition pour les années à venir serait de travailler entre Londres et Paris, deux villes qui lui sont chères. 

Une artiste engagée 

La musique est également perçue par Isa comme un moyen d’unir les gens dans un contexte de division politique et idéologique. Elle évoque d’ailleurs le Brexit et sa volonté de faire le lien entre Londres et Paris pour unir le public autour de la musique. 

Par son travail, Isa Bornau ne souhaite pas seulement divertir les gens mais aussi contribuer à la société en sensibilisant le public à des thèmes qui lui paraissent essentiels, tels que le réchauffement climatique.

Avec sa fondation World Music Factory, la jeune femme a également à coeur d’intervenir auprès d’enfants par le biais de cours de chant et de percussions ou de spectacles, notamment sur le thème de l’environnement. 

Retrouvez «Ser», l’album d’Isa Bornau ici et sur les plateformes de streaming 

 

Instagram : @isabornau

Facebook : Isa Bornau 

Partager

à voir également