On y était : le Fashion Freak Show de Jean-Paul Gaultier
TENDANCE

On y était : le Fashion Freak Show de Jean-Paul Gaultier

Nadège Alezine le 25.07.19

« Le freak, c’est chic ! » c’est en tous les cas ce que chantait le groupe Chic de Neil Rogers en pleine ère disco à la fin des années 70. Le freak c’est aussi ce que revendique haut et fort le tourbillon de la mode française depuis 40 ans. Une mode inclusive, extravagante et drôle, signature de Jean-Paul Gaultier.

Dans cette comédie musicale enjouée, la vie du couturier est racontée sous toutes les coutures : des seins cossus sur son ours fétiche alors qu’il était enfant à ses premiers défilés parisiens, ses nuits au Palace et dans les clubs gays de Londres, sans oublier son grand amour, Francis, emporté par le Sida.

Danseurs et chanteurs tous habillés en Gaultier s’exhibent et déambulent sur les tubes qui ont marqué le couturier : relax de Frankie goes to Hollywood, en passant par I want your sex de Gorges Michael, Étienne de Gesh Patty et le freak de Chic…

Mode arc-en-ciel

Ce soir de première, les Londoniens sont venus saluer le couturier, son univers mais aussi son discours tolérant qui accepte tous et toutes comme des « beautiful freaks ». Dans sa salle, Neil Rogers himself se prend au jeu et dandine sa tête sur son propre tube disco tandis que Suzy Menkes du magazine Vogue n’en perd pas une miette depuis le front row auquel elle est habituée. 

Mais Gaultier ne serait pas Gaultier sans ses muses de toujours, ces femmes qui ont inspiré sa mode et son univers fou, camp et sexy. Catherine Deneuve, Rosy de Palma, Danielle Darrieux, Madonna, Line Renaud, sans oublier Catherine Ringer jouent à raconter Gaultier, qui aime tant les habiller et dévoiler leur féminité complexe et diverse. 

Diversité, liberté et gaîté, sont les modes d’ordre de ce show qui fait du bien par où il passe. « Everybody is beautiful ! tout le monde il est beau ! » conclut le couturier venu saluer le public à la fin de cette première qui restera dans les mémoires comme une ode à la beauté cachée des freaks que Gaultier aime tant. 

Le Fashion Freak Show est à voir jusqu'au 2 août au Southbank Center. 

Les fans de JPG ont joué le jeu du glamour crédit photo: Chloe Chanteloube.

Partager

à voir également