Expatriés au Royaume Uni, c'est le moment d'investir dans l'immobilier français
EXPAT LIFE Sponsorisé

Expatriés au Royaume Uni, c'est le moment d'investir dans l'immobilier français

My Expat le 10.07.19

Le Brexit : chronologie

Le résultat du référendum sur l’appartenance du Royaume-Uni à l’Union européenne qui s’est tenu le 23 juin 2016 a fait l’effet d’un coup de tonnerre. Comme l’a concédé la Première ministre britannique Theresa May lors d’un discours très attendu à Florence, en Italie à la fin du mois de septembre 2017, « le Royaume-Uni ne s’est jamais vraiment senti chez lui au sein de l’Union européenne ». Initialement prévu le 29 mars 2019, le Brexit a été reporté à deux reprises, pour être finalement repoussé au 31 octobre. Aujourd’hui, le scénario du Brexit dur est de plus en plus probable.

Début 2019, le gouvernement britannique a indiqué que « le Royaume-Uni continuera le programme européen de régularisation (EU Settlement Scheme) pour les Européens », résidant dans le pays à la date où le Brexit sera appliqué. Ainsi, ce qui vaut pour les Britanniques dans l’UE vaudra aussi pour les Européens au Royaume-Uni. Malgré cela, les inquiétudes demeurent concernant l’impact du Brexit : baisse du PIB, hausse du chômage, augmentation des taxes, diminution de la valeur de la livre sterling, baisse du pouvoir d’achat, baisse du prix des biens immobiliers… Autant de possibilités qui impacteraient des projets d'investissements immobiliers au Royaume-Uni. Cela a d’ailleurs déjà incité un nombre croissant de Français (et de ressortissants d’autres pays de l’Union européenne) à quitter le Royaume-Uni au cours des derniers mois, et à s’intéresser de près à la possibilité d’un retour en France. Beaucoup d'expatriés s'intéressent notamment à l'achat d'un bien en FranceEn effet, le nombre d’annonces immobilières consultées depuis le Royaume-Uni, concernant des biens en France, a augmenté de 75% les trois derniers mois de l’année 2018, selon SeLoger.com.

Un taux de change qui tend vers la parité

La livre sterling a perdu environ un quart de sa valeur depuis l’été 2016 et cette tendance, directement imputable au Brexit devrait se poursuivre, selon les économistes. La livre s’établit aujourd’hui à environ 1,11 euro. Ce recul de la devise britannique face à l’euro est synonyme d’opportunités pour les investisseurs étrangers dans l’immobilier. D’autant que la dépréciation de la livre sterling entraîne une inflation et plombe le pouvoir d’achat des Britanniques.

Les prix de l’immobilier britannique en faible progression

Alors que les prix immobiliers s’étaient stabilisés en 2017, et affichaient même une réelle progression, atteignant 2,6% en un an, la tendance a commencé à s’inverser cette année. En avril 2019, les prix ont subi une augmentation de seulement 0,9 % en un an, ce qui représente la plus faible hausse enregistrée depuis 2013. Les prix des biens ont même reculé de 0,8% à Londres, au quatrième trimestre 2018.

L’évolution annuelle des prix moyens de l’immobilier au Royaume-Uni (source : CEBR)

Investir en France, une valeur sûre

Dans ce contexte incertain, il est intéressant d'envisager un investissement immobilier en France. Le marché de l’immobilier français ne s’est jamais aussi bien porté, les villes comme ParisBordeaux ou Lyon permettent de faire des investissements sécurisés et rentables. Les taux d’emprunt sont toujours historiquement bas. L’immobilier représente alors l’investissement phare. Et si vous souhaitez mener un projet immobilier depuis l’étranger, My expat vous permet de le réaliser sans jamais avoir besoin de rentrer en France. En vous inscrivant sur notre plateforme, vous avez accès à des biens de qualité qui correspondent à votre budget, vous renseignez les informations et documents nécessaires à l’achat du bien et My expat s’occupe du reste. Il vous suffit de suivre l’avancée de votre projet en ligne.

Vous avez une question ou un projet ? N’hésitez pas à nous contacter !

54 rue de Paradis
75010 Paris

 +33 (0)1.40.22.66.56
contact@myexpat.fr

 

Partager

à voir également