Découverte du South Kensington Club à Londres
LONDON LIFE

Découverte du South Kensington Club à Londres

Nadège Alezine le 27.03.19

Le South Kensington Club est le club privé où se côtoient David Beckham, Pippa Middleton, Gary Barlow ou encore Natalia Vodianova. Ancré depuis des années au cœur de ce quartier huppé, il est à la fois un lieu de rencontre, de détente et de business.

Même s’il faut montrer patte blanche avant d’espérer y pousser son imposante porte d’entrée, le South Kensington Club reste un club privé ouvert à tous ceux qui aiment socialiser dans un cadre à la fois feutré et intime.

Marco Polo 2.0

Célébrités à part, ce sont surtout des locaux qui aiment se retrouver dans cet endroit select de Londres : des mamans faisant une pause sportive entre deux “school runs” en passant par des entrepreneurs du cru, qui y organisent meetings et rendez-vous d’affaires.

C’est aux Marco Polo des temps moderne que s’adresse ce club, moderne et cosmopolite, à l’image de la ville de Londres. Dans ses salons cossus, c’est tout l’esprit du voyageur qui est au centre des attentions. On y croise aussi bien ses membres affairés devant leur ordinateur portable, en pleine session de travail ou de brainstorming, dans les salons privés qu’attablés devant un déjeuner ou un cocktail.

South Kensington est un quartier chic et couru de la capitale : ses musées, sa proximité avec les ambassades, le palais de Kensington mais aussi Hyde Park en font un lieu à la fois prisé des touristes et des Londoniens aisés.

C’est probablement l’endroit rêvé pour y créer un club de ce genre et c’est dans une énorme bâtisse de stuc blanc que l’on retrouve, sous le même toit, plusieurs salles de restaurants et de réceptions mais aussi une salle de sport, un hammam à la turque, des salles de Banya privées et un spa avec une piscine d’eau salée.

Culture et business

Outre les activités offertes par le SKC, des conférences et rencontres sont aussi au cœur de ce que propose ce club. Régulièrement, ces événements réunissent les membres du club avides d’apprendre de nouvelles choses mais aussi de faire prospérer leur carnet d’adresses.

Dès le mois d’avril, des conférences plus tournées vers l’aspect business seront proposées, notamment avec des rencontres autour de la communauté française et francophone de Londres. Une occasion idéale de faire du networking, dans un cadre agréable et convivial.

Une partie de nos membres sont issus de la communauté française de South Kensington et c’est tout naturellement qu’on a eu envie d’organiser des événements un peu plus tournés vers eux.” explique Lisa Swart, elle-même française, et en charge de la communication du SKC.

Devenir membre

Bien sûr, le SKC est un club privé qui demande une contribution annuelle à ses membres. On peut préférer plusieurs types de memberships : pour les moins de 30 ans, pour ceux qui vivent à l’étranger, business et tarif plein.

Avant de prendre votre carte de membre, une visite du club est proposée à chaque aspirant membre et aucune recommandation d’un autre membre du club n’est demandée. “Come as you are” est le mot d’ordre du SKC : “On ne demande pas de recommandation car ce qui est important pour nous ce n’est pas qui vous connaissez mais qui vous êtes.” conclut Lisa Swart en souriant.

South Kensington Club, 38-42 Harrington road, SW7 3ND Métro : South Kensington.

Sur Instagram: @skc_london  

 

 

Partager

à voir également