Marie Drago la Française derrière les produits Gallinée
EXPAT LIFE

Marie Drago la Française derrière les produits Gallinée

Nadège Alezine le 27.02.19

Au pays des soins de beauté, on trouve de tout : du bio, du repulpant, du botoxant, du rajeunissant… Des termes qui font se précipiter bon nombre de femmes dans les boutiques spécialisées pour trouver la crème miracle, qui rend plus jeune, plus belle…

Mais qu'en est-il du soin apporté à sa peau, sans chichi, ni tralala ? Docteur en pharmacie ayant fait ses gammes dans de grandes boîtes de cosmétiques en Irlande et au Royaume Uni, Marie Drago a eu une révélation en plein cœur de la jungle birmane : créer une gamme de produits qui utilisent de bonnes bactéries pour rendre son naturel à la peau.

Avec la gamme “la culture” de Gallinée – une approche innovante des soins de la peau – nous avons développé des produits basés sur les recherches récentes en microbiologie pour restaurer le vrai équilibre de la peau et lui rendre le sourire avec un mélange d’ingrédients biotiques, d’actifs hydratants et pro-éclat”, explique Marie, qui revient d’un voyage à Los Angeles pour parler de Gallinée.

Créée en 2015, avec une campagne Kickstarter, sa marque de produits de beauté fait depuis un tabac : toute la presse féminine en parle, et elle vient de remporter le Prix d’excellence de la beauté 2019 Marie Claire : “nous sommes la plus jeune marque à avoir remporté ce prix !” ajoute Marie, non sans une pointe de fierté.

Start-up beauté

Avec des produits vendus en ligne mais aussi dans plusieurs points de vente à Londres, Whole Foods, The French Pharmacy de Clapham et nouvellement chez Anthropologie, Gallinée a le vent en poupe. La marque a même lancé son premier pop-up à Old Street en décembre, avec le même succès. En France, on trouve Gallinée chez Marionneau, au Printemps et sur Birch box.

Sa gamme de produits pro biotiques, appelée Culture, ne fait que s’agrandir avec des innovations régulières dont la marque détient les brevets. 

On a changé le monde de la cosmétique avec nos produits et on va continuer.” explique Marie qui s’inspire aussi de recettes de grand-mère pour ses produits.

On a lancé le vinaigre pour le visage pour peau grasse et sensible. Ce tonique au vinaigre d’hibiscus a été inspiré par ma grand-mère qui utilise le vinaigre pour tout à la maison. Il possède des propriétés qui luttent contre l’eau calcaire et mettent en valeur les bonnes bactéries de la peau.

Souvent en rupture de stock, les produits se vendent bien et la gamme grossit : sérum anti-âge, savon sans savon, crème pour les mains etc.

Les investisseurs aiment les femmes

Quand on demande à Marie si être une femme a été un problème pour devenir entrepreneur, elle répond sans hésiter : “Non, pas du tout. Dans le domaine de la beauté, c’est plutôt un plus. Il y existe beaucoup de femmes docteurs en pharmacie qui ont lancé leurs marques. Et puis, c’est la mode pour les investisseurs de parier sur l’entrepreneuriat au féminin. On rattrape enfin le temps perdu !”

D’ailleurs, Marie s’est constitué un réseau d’entrepreneuses avec qui elle avoue partager des conseils, bons plans pour bien mener sa boîte. “Entre filles, on se serre les coudes !” ajoute-t-elle.

Le plus difficile pour elle, c’est le manque de temps pour faire tout ce dont elle a envie : “Comme nous travaillons à l’international, avec nos produits fabriqués en France et vendus partout, on aurait besoin que les journées fassent plus de 24 heures !”

Et le Brexit, alors ? 

Ce n’est pas clair du tout ! Dans ma boîte, on est 85% de femmes et on est majoritairement européens : 5 Français et un Chilien. À l’heure qu’il est on ne sait toujours pas si on peut rester ou pas ! En plus, tous nos produits sont fabriqués en France, donc en cas de “no deal”, je ne sais pas comment on va faire… Et puis, je vis ici depuis 10 ans et avant je vivais en Irlande : je n’ai jamais travaillé en France, alors un retour un pays… Ma maison, c’est ici !” explique Marie, pour qui le sujet du Brexit est source de frustration et d’inquiétudes pour son business.

Touche à tout, Marie n’a pas de journée type mais elle aime voyager et participer à des conférences scientifiques dans le monde entier pour parler pro biotique, microbiome et entrepreneuriat :

Toutes ces conférences scientifiques auxquelles je suis invitée me permettent de rester à la pointe de l’innovation et de continuer à apprendre ! Et, cela me donne l’occasion aussi de rencontrer mes idoles, comme Mathilde Thomas de Caudalie : c’est un peu ma Beyoncé de la pharmacie ! (rires)”.

Du nouveau en 2019 ?

Le 1er mars, justement, une nouvelle gamme de produits pour le cuir chevelu sort chez Gallinée.

On va être la première marque au monde à faire du microbiome pour le cuir chevelu ! On a conçu une crème lavante (un shampooing qui ne mousse pas), un masque pH et un spray pour éviter de se laver les cheveux trop souvent.

À base d’eau de riz fermentée, cette nouvelle gamme est inspirée par une tribu chinoise où les femmes sont connues pour leurs longs cheveux soyeux, sans cheveu blanc. Leur secret : se rincer les cheveux avec l’eau de cuisson du riz.

Une innovation de Gallinée à ajouter à son panier beauté en 2019.

Concours: On vous fait gagner une box de produits Gallinée ici. 

Instagram : @gallinee_beaute et en ligne sur gallinee.com 

Partager

à voir également