Avoir 20 ans à Londres avec Mélanie
EXPAT LIFE

Avoir 20 ans à Londres avec Mélanie

Clémence Calderon le 26.02.19

Nous retrouvons Mélanie sur son lieu de travail, au New Street Wine Bar, situé à deux pas de Liverpool Street Station, au cœur de la City. Originaire du Sud-Ouest de la France, et plus précisément de Sainte-Foy-La-Grande, Mélanie est devenue londonienne il y a maintenant cinq ans. Après un BTS en Communication Industriel Graphique, Mélanie décide de quitter la région de Bordeaux pour tenter le rêve britannique et trouver un travail dans l’impression, Londres étant la capitale de l’édition en Europe.

Une fois arrivée sur place, la ville de Londres lui a tout de suite beaucoup plu et lui a permis de rencontrer énormément de monde « A Londres, j’aime cette facilité de pouvoir rencontrer perpétuellement des nouvelles personnes... En moins de cinq ans je me suis créé un réseau professionnel impressionnant, alors qu’il m’aurait sûrement fallu toute une vie pour créer un réseau semblable en région bordelaise. Et puis le must c’est le pluriculturalisme qui règne dans cette ville, c’est une vraie inspiration au quotidien. » Londres regorge de diversité mais impose également un rythme soutenu « Le rythme de vie à Londres est toujours à 100 à l’heure, même les jours où on ne travaille pas, il faut courir voir un pote, faire une machine, tester le nouveau spot dont tout le monde parle, etc... On ne s’arrête jamais et la ville non plus. »

Venue à Londres pour travailler dans l’impression, ce n’est finalement pas dans ce domaine que Mélanie va finir par trouver du travail, mais dans la restauration, et par la suite dans le monde du vin.  Après avoir travaillé pendant un an et demi au German Gymnasium, du côté de King’s Cross, Mélanie change d’endroit pour travailler dans le bar à vin New Street Wine. Un bar à vin mais également un « wine shop ». « On est tout d’abord un shop, donc oubliez les « wine list » interminables. Ici, on fait son shopping et si vous voulez consommer sur place, vous ajoutez simplement £8 pour le droit de bouchon, servi avec de la charcuterie et des fromages exclusivement de provenance Britannique. »

Embauchée depuis quasiment un an, Mélanie s’épanouie dans son nouveau job. Elle participe notamment à la sélection des vins et des spiritueux au sein de l’établissement « Tanguy Martin (best sommelier UK 2014) choisit avec nous la sélection présente dans le shop. Il a le dernier mot mais on est assez libre, on déguste beaucoup ensemble, et avec toute l’équipe d’ailleurs ! On échange quotidiennement sur nos produits. »

Pourtant, avec l’approche du Brexit, le secteur du vin est impacté et Mélanie le ressent particulièrement dans son travail « Notre secteur manque déjà terriblement de main d’œuvre, les prix ont déjà flambé, il devient compliqué d’exercer notre métier proprement. Actuellement, on prend presque plus de 70% d’augmentation sur les produits laitiers et jusqu’à 45% d’augmentation sur les vins et spiritueux. » Malgré cela, Mélanie reste sereine quant à l’avenir du secteur du vin au Royaume-Uni « Le Royaume-Uni est un grand buveur de vin et les anglais s’y connaissent plutôt pas mal. Le réchauffement planétaire aidant, je pense que le terroir anglais va à terme être un très bon terroir, on le voit déjà notamment sur les effervescents qui ont déjà atteint un haut niveau… pour le reste ils continueront d’importer, je ne m’inquiète pas trop pour eux de ce côté-là ! »  

A cinq semaines de la sortie du Royaume-Uni de l’Europe, Mélanie ne pense pas rester à Londres « J’ai un peu le cœur brisé à vrai dire, mais je ne pense pas rester longtemps après la D-Date … Je suis Européenne et je pense déménager là où on m’acceptera à ce titre. La découverte, c’est le futur mot d’ordre !»

Quoi qu’il en soit, Mélanie garde en mémoire tout ce que Londres lui a apportée en vivant ici « J’ai rencontré tellement de gens qui ont changé ma vie. Je suis tombée amoureuse de mon métier, d’un homme aussi, un bilan très positif, si je devais le refaire je n’hésiterai même pas une seule seconde.»  

Partager

à voir également