Settled status : l’application du Home Office vivement critiquée
BREXIT

Settled status : l’application du Home Office vivement critiquée

Clémence Calderon le 04.02.19

Depuis le 21 janvier, les ressortissants européens peuvent s’enregistrer sur l’application à l’aide de leur passeport pour demander le "settled status". L’enregistrement se finalise ensuite sur le site gov.uk pour prouver qu’ils sont établis de manière continue au Royaume-Uni depuis minimum cinq ans. Pourtant, l’accessibilité à ce service est jugée non équitable puisque sans un téléphone Android, il est impossible d’utiliser l’application. Ainsi, les personnes sont contraintes soit d’emprunter ou de se procurer un appareil Android, soit de se rendre par leurs propres moyens dans l’un des 13 centres du Royaume-Uni, afin de vérifier leur identité.

Un nombre de centres faible compte tenu des quelques 3 millions de ressortissants européens présents au Royaume-Uni et qui de plus, nécessite aux personnes d’effectuer parfois de longs trajets. En Ecosse par exemple, seul un centre se trouve à Edimbourg. Un système qui suscite davantage d’incertitude et d’inquiétude quant à l’avenir des citoyens européens basés au Royaume-Uni.  De plus, l’application aurait présenté plusieurs disfonctionnements notamment par rapport à la reconnaissance faciale du passeport.  

Un contrôle d’identité par la poste et une augmentation du nombre de centres

Au lendemain du Brexit, le 30 mars 2019, les candidats pourront faire vérifier leurs documents d’identité par voie postale. Le nombre de centres sera également en hausse et passera à plus de 50, selon le Home Office. Une mesure prise pour accélérer et améliorer les conditions d’enregistrement. Un enregistrement ,pour rappel, qui est gratuit puisque Theresa May a exonéré la taxe de 65£ le 21 janvier dernier.

Prêtez-vous vos Androids !

Pour remédier à ce problème, le hastagh #SettledStatusBorrowMyAndroid  été créé pour faciliter l'enregistrement des ressortissants entre eux. Une entraide sociale avec en prime, une tasse de thé ou des petits biscuits. 

Partager

à voir également