Julie Louas dévoile ses Fashion Moodz à Londres
TENDANCE

Julie Louas dévoile ses Fashion Moodz à Londres

Nadège Alezine le 30.01.19

S’assumer, avoir confiance en soi, savoir s’aimer : c’est en quelque sorte le message que Julie Louas a envie de faire passer à ses clientes. Personnal stylist et conseillère en image, la jeune femme a lancé son agence Fashion Moodz il y a deux ans à Londres. Après une belle carrière dans le management à Paris, c’est à Londres que Julie Louas a fait ses dents dans le monde du luxe, en travaillant notamment pour de grandes maisons prestigieuses, comme Dior, ou encore dans le grand magasin haut de gamme, Harrods.

À 30 ans, j’ai décidé de changer de voie. J’ai arrêté de travailler et j’ai pris du temps pour moi. J’ai fait des recherches sur ce que je pourrais faire ensuite et j’ai découvert une école à Paris, l’ESR, dont j’ai suivi la formation de conseiller en image. Ce fut une réelle révélation !” explique Julie, dont les copines passaient leur temps à lui demander des conseils pour bien s’habiller.

Entre-temps, son mari Guillaume trouve un emploi à Londres et elle termine donc sa formation par correspondance depuis son nouveau chez elle. Très vite, elle rejoint la maison Dior et apprend toutes les ficelles du luxe et d’un service client qui frise l’excellence :

Mon expérience chez Dior m’a beaucoup aidée pour construire le business model de Fashion Moodz. Je ne savais pas encore très bien à quel type de clientes je pouvais m’adresser avec mon projet et c’est le monde du luxe qui m’a inspiré. J’ai eu envie, moi aussi, de proposer un service client de qualité et sur-mesure.

Du sur-mesure

Et c’est vraiment ce que propose Julie à ses clientes : du sur-mesure digne de Saville Row. En one to one, Julie les conseille sur la gestion de leur dressing :

Le dressing d’une femme, c’est le miroir de ses émotions ! On y trouve la petite robe à paillettes dans laquelle on ne rentre plus, le pull-over de la première la rencontre avec son amoureux… Mon travail c’est d’apprendre à mes clientes à faire le vide. Si on ne porte que 20 % de son dressing, c’est qu’il y a un problème !” (Rires).

Mais attention, Julie n’atomise pas le dressing de ses clientes pour en faire un désert minimaliste : “Je leur propose de vendre certaines pièces qu’elles ne portent plus ou de les donner à des Charity Shops. On réorganise tous les vêtements qu’elles peuvent encore porter et je propose des looks à partir de ce qui existe déjà. Je leur fais garder leurs vêtements fétiches qu’elles ne portent plus dans une boîte à souvenir.”

Choisir la bonne couleur

Une fois le dressing en état de marche, Julie se penche sur le bien-être de ses clientes. Colorimétrie et morphologie de silhouette sont étudiées avec soin à l’aide de petits tests tout simples et beaucoup d’échanges.

Mon premier rendez-vous avec une cliente se fait généralement dans un café. On apprend à se connaître et j’analyse ce que je peux lui apporter. La société est impitoyable avec les femmes et souvent, les femmes sont impitoyables avec elles-mêmes ! La libération de la femme passe par une bienveillance avec soi-même. C’est cela la clé !” assure Julie qui aide beaucoup les femmes à trouver leur image et surtout à l’aimer, telle qu’elle est.

Des ateliers et conseils en boutique

Mais Fashion Moodz ce n’est pas que le conseil en image en one to one c’est aussi du conseil pour les professionnels. Julie travaille notamment avec Juju s’amuse, la boutique londonienne, et propose des solutions pour améliorer le conseil en vente de vêtements.

Prochainement, ce sont même des ateliers de huit personnes que Fashion Moodz va mettre en place. Le premier du genre devrait porter sur la confiance en soi :

C’est mon cheval de bataille : je souhaite aider les femmes à se réapproprier leur corps. Surtout après une prise ou perte de poids ou une grossesse, les femmes ne savent plus comment s’habiller et perdent leur estime de soi. Je veux les aider à retrouver le chemin de leur dressing, le cœur léger !”

S’accepter, se sentir bien dans ses baskets ou ses talons aiguilles, c’est somme toute le credo de Julie Louas et c’est vrai que ça fait du bien !

Sur Instagram : @FashionMoodz® et sur fashionmoodz.com

Partager

à voir également