Laura Bates sort son premier roman féministe
TENDANCE

Laura Bates sort son premier roman féministe

Nadège Alezine le 29.01.19

Laura Bates a créé en 2012 Everyday Sexism, une plateforme numérique et un hashtag qui depuis a fait le tour du monde et permet aux femmes de dénoncer les actes machistes dont elles sont les victimes quotidiennes. Près de 100 000 témoignages ont été répertoriés depuis le début du #evreydaysexism, à la fois sur twitter et sur son site everydaysexism.com, un livre regroupant certains de ces témoignages a même été publié par Laura Bates. Elle a ensuite sorti Misogynation et Girl Up, des essais sur le féminisme et la misogynie.

Depuis le lancement de ce fameux hashtag, Laura milite activement en collaborant régulièrement au Guardian, New York Times et a reçu The British Press Award en 2015. Elle participe et parraine aussi Women under siege, une organisation qui travaille contre le viol à New York et parraine aussi le SARSAS, Somerset and Avon Rape and Sexual Abuse Support, une association d’aide aux victimes de viols.

Avec The Burning, Laura Bates passe à autre chose, si on peut dire. C’est un roman de fiction mais qui reste toujours proche de ses préoccupations premières : le féminisme et la place de la femme dans la société actuelle. Dans ce premier roman, elle se penche la vie d’une ado vivant dans un village écossais et qui subit du harcèlement à l’école. Pour se distraire, elle s’intéresse à la vie d’un personnage historique, Maggie, qui fut accusée de sorcellerie, des siècles plus tôt.

Laura Bates en conversation, 19/02 à 18h30, suivi d’un Q&A et de la signature de son livre, qui sort le 21/02. Prix : £10 inclus une copie du livre. À la Libraire Foyles, 107 Charing Cross road. Métro: Tottenham Court road. Réservations ici.

Partager

à voir également