Une course solidaire contre la faim organisée par l’école Jeannine Manuel
EXPAT LIFE Sponsorisé

Une course solidaire contre la faim organisée par l’école Jeannine Manuel

la rédaction le 07.01.19

Rana Massoud, Présidente de l’Association des Parents d’élèves de l’École Jeannine Manuel organise la Course contre la Faim au sein de son établissement scolaire. Cet événement solidaire réunit chaque année plusieurs centaines de milliers d’élèves partout dans le monde. Projet éducatif, exercice physique et récolte de fonds, il permet d’éveiller les consciences des élèves de 3 à 18 ans sur le travail essentiel d’Action contre la Faim, cette organisation non-gouvernementale, créée en France il y a 40 ans.

 

La mission d’Action contre la Faim est de sauver des vies par la prévention, la détection et le traitement de la sous-nutrition, pendant et après les situations d’urgences liées aux conflits et aux catastrophes naturelles (en Syrie et au Yémen ou pour les réfugiés Rohingya par exemple). En privilégiant des solutions à long terme, l’année dernière, Action contre la Faim est venue en aide à 20,2 millions de personnes.

Comment la Course contre la Faim est-elle organisée ?

Mes enfants participaient à la course depuis 2010 et c’était toujours un réel succès. Je voulais continuer la démarche. J’en ai donc parlé à la Direction qui a tout de suite accepté. Elle a généralement lieu au printemps au Coram’s field, un terrain de football près de l’école. La participation a été incroyable à tout point de vue : les élèves, même à partir de 3 ans, le personnel de l’école et la communauté des parents d’élèves. Tous sont très impliqués et ravis de participer à un événement tel que celui-là. Même les enseignants et les parents se joignent aux enfants pour récolter des fonds.

Quel aide recevez-vous d’Action contre la Faim ?

En février 2016, j’ai contacté Jenny Clarke, Community Fundraising Manager. Son équipe est venue à l’école présenter le challenge aux élèves, leur expliquant les problématiques de la faim dans le monde, leur combat contre la malnutrition et comment eux, les élèves, pouvaient les aider. À l’issue de la séance, les élèves sensibilisent leur entourage et les invitent à les parrainer. Chaque promesse de don sera multipliée par le nombre de tours parcourus le jour de la course. Au-delà de ces rencontres, Action contre la Faim fournit également le matériel et un encadrement pendant la course.

Comment se passe la collecte ?

Tous les élèves ont des sponsors (parents, famille, amis, voisins) et courent autant qu’ils le peuvent pour soutenir le projet. Après la course, chaque élève retourne voir son parrain pour collecter les dons. La première édition a permis de réunir £10 500, la seconde £16 000 et au printemps dernier, nous avons récolté près de £21 000. Chaque année, nous aidons une communauté dans le besoin. Là-bas, £1 finance une journée entière de traitement pour un enfant mal nourri. Je vous laisse faire le calcul.

Une réussite d’un point de vue financier donc, mais pas seulement.

Je suis ravie de nos résultats. Et je suis également convaincue que ce qui est enseigné aux enfants pendant la course est conforme au projet pédagogique de l’école : le développement de la compréhension du monde. La solidarité et l’aide apportée aux plus démunis sont quelques-uns des moyens pour y parvenir. Il est crucial de familiariser nos enfants à cette initiative pour mettre le monde en perspective.

Quel conseil donneriez-vous aux parents qui souhaiteraient faire la même chose ?

L’aide reçue par Action contre la Faim rend les choses très faciles. Je recommande vivement cet événement aux autres écoles disposées à contribuer à un changement positif. Pour ça 2 étapes clés : réveiller les consciences et réveiller les muscles ! Si vous êtes motivés, vous y arriverez !

Pour plus d’informations :

Jenny Clarke

0208 853 7562

community@actionagainsthunger.org.uk

againsthunger.uk/runagainsthunger19

 

Photo d'illustration prise lors d'une course organisée par l'EIFA, établissement également participant.

Partager

à voir également