Avoir 20 ans à Londres avec Aurélien
EXPAT LIFE

Avoir 20 ans à Londres avec Aurélien

Mathilde Riboulleau le 17.12.18

Cela fait maintenant un an et demi qu’Aurélien de Boisanger habite à Londres. Il a passé toute son enfance et son adolescence à Paris. Après avoir passé son bac littéraire, il a décidé de traverser la manche pour faire un Bachelor de Design for Art Direction au London College of Communication. Pour lui, c’était Londres et pas une autre ville.

Amoureux de Londres 

Lorsqu’on lui demande pourquoi la capitale britannique pour son projet de vie, Aurélien rétorque : « C’est une ville qui m’a toujours fait envie, j’essayais de venir une fois par an avant de déménager en dormant chez des amis ». Il ajoute aussi que pour réaliser son rêve, devenir directeur artistique, c’était le nec plus ultra pour lui : « cette ville, c’est vraiment l’idéal en terme de formation et d’opportunités ».  Mais son amour pour Londres lui vient aussi de plus loin. Quand il était plus jeune, Aurélien avait fait un échange scolaire : « on avait passé une semaine avec une vingtaine de Londoniens, il faisait super beau, assez ironique (rire) et on est allés à une garden party. Je crois que c’est à ce moment que je suis tombé amoureux de la ville et des Anglais ». 

Finalement, pour lui, la force de Londres c’est le melting pot de cultures : « Il y a des étrangers partout et on se sent très vite chez soi. Et puis c’est chargé d’histoire, ça a vu naître le rock et la pop ! ». Une chose dont le jeune homme est fan à Londres, les comédies musicales : « je dirais la légendaire Wicked ou la dernière que j’ai vu Everybody’s Talking about Jamie que je recommande à fond! ». 

Devenir directeur artistique 

Depuis qu’il à posé ses bagages, Aurélien vit en coloc dans une maison à Pimlico, non loin de Victoria : « un quartier hyper sympa pour flâner et boire un verre » raconte t-il. Il fait ses études au London College of Communication à Elephant and Castle. Son objectif ? « Devenir directeur artistique pour un grand magazine de mode ou de lifestyle. Sinon, ouvrir mon propre studio avec plein de personnes super créatives ». Un projet qui l’a marqué durant son cursus : la réalisation d’un branding d’une association qui aide les réfugiés à leur arrivée en Grèce : « C’était passionnant et en plus on se dit qu’on peut aider un peu cette cause tout en faisant ce qui nous passionne. J’ai vraiment adoré ! ». 

À côté de ses études, Aurélien à pleins de petits projets. Il donne des cours de français à South Kensington. Cet été il a fait un stage au magazine Ici Londres. L’année dernière, il a aussi créé son propre studio de direction artistique avec des amis : « C’était hyper prenant parce qu’on travaillait sur des projets pour des clients en plus de l’université mais c’était super enrichissant, surtout de créer notre studio et d’avoir de vrais clients. À 18 ans c’est un peu de la folie (rire)! ». 

Aurélien est un grand passionné de mode. Ces derniers temps, il a participé à des projets : « je vais souvent sur des shoots ou des tournages pour aider des amis photographes et stylistes. J’ai aussi commencé à poser en tant que mannequin, cela fait de super souvenirs et peut être que cela peut m’ouvrir les portes sur quelque chose de chouette… ». 

Plus londonien que parisien 

Même si Aurélien adore Paris, après y avoir passé toute sa vie, c’est surtout sa famille et ses amis qui lui manquent. Quand à Londres : « j’adore les Anglais je pense que leur caractère un peu plus réservé me correspond très bien! ». C'est à partir du moment où il s’est fait des amis, qu’il a appris à connaître les Anglais, Aurélien s’est épanoui et a rencontré des personnes incroyables. 

Le jeune homme se sent maintenant quasiment plus anglais que français et il l’assume totalement : « Tout le temps quand je rentre de cours, je pense en anglais, c’est très surprenant parfois (rire) ». À part avec sa coloc, Aurélien n’a quasiment que des amis anglais. Comme il le dit en rigolant : « je me surprends de rêver de Gravy et de Yorkshire puddings parfois! ». 

Quand au sujet du Brexit, Aurélien est perdu : « j’ai l’impression qu’ils changent d’avis tous les deux jours, mais je ne suis pas enchanté par cette idée ». Il espère juste qu’il pourra terminer ses études sereinement. Aujourd’hui, il est très épanoui : « je suis super satisfait et c’est une ville incroyable qui ne cesse de me surprendre! ». Pour ce qui est de l’avenir, Aurélien prépare une thèse pour l’année prochaine, et plein de projets créatifs, devant et derrière la caméra… 

Tes endroits préférés à Londres ? 

  • Soho
  • La Wallace Collection 
  • La maison de l’architecte Sir John Soane 

 

Le compte Instagram d’Aurélien@fromhellandback 

 

 

 

 

 

 

 

Partager

à voir également