Lettre ouverte d’un Britannique contre le Brexit
BREXIT

Lettre ouverte d’un Britannique contre le Brexit

James Ryder le 05.12.18

Au cours d’une conversation, une amie française, qui a habité en Angleterre pendant sept ans, m’a expliqué que, pour elle “Le Brexit - c’est comme un ex qui aurait dit il y a deux ans et demi, qu’il voulait terminer les choses. Et, oui, c’est triste mais, quand même, il a fait son choix et la vie continue quand même.” Mais si c’est vraiment comme ça, je voudrais dire, du côté des Anglais, “Ouais, c’est arrivé il y a deux ans et demi, mais ce n’est pas encore terminé.” Et je vais t’expliquer pourquoi.

James Ryder contre le Brexit

Personnellement, j’ai profité de mon droit de voyager et de travailler à l’intérieur de l’UE, sans obligation de postuler pour un visa ou de me confronter aux lourdeurs bureaucratiques. Donc c’est avec tristesse que je prévois finalement la perspective du Brexit, qui s’approche rapidement, avec un vote Parlementaire imminent mais incertain. Je ne veux pas dire que, après le Brexit, cela va être impossible de maintenir les bons liens - culturels, diplomatiques et scientifiques- entre le RU et les autres pays européens, juste que cela va être plus difficile, en raison de l'indifférence gouvernementale, des frontières et des disputes internationales.

People’s Vote

C’est pour cela que je continue de militer pour que le RU puisse rester dans l’UE, en tant que membre d’un groupe activistes pro-Européen - ‘The European Movement’. Toute cette année, nous avons fait campagne pour un ‘People’s Vote’ - une opportunité pour le peuple Britannique de juger si l’accord de sortie négocié par Theresa May et l’UE est un bon accord ou non – presque trois ans après le Réferendum en 2016.

Le Brexitometer

Pendant les derniers mois, on a pu nous trouver, c’est-à-dire notre groupe - ‘European Movement in Wandsworth & Merton’ (www.wandsworth.eu), dans les banlieues du sud-ouest de Londres, toujours avec le célèbre ‘Brexitometer’, sur lequel des gens peuvent marquer leur opinion sur la situation, avec les petits autocollants de différentes couleurs. On a organisé des réunions avec les députés locaux, on a recherché l’impact dévastateur sur les entreprises locales et les emplois internationaux, et l’impact profond sur notre cher système de santé.

On a manifesté dans la rue. Comment oublier la grande manifestation de 700,000 personnes à Londres en octobre ? Comme tout le monde sait, alors que c’est normal de descendre dans la rue en France, au contraire, quand un(e) Anglais(e) prend la décision de manifester, c’est pour quelque chose de très, très important! On a même créé notre propre bière - The Four Freedoms (www.wandsworth.eu/alabama_3_for_4_freedoms)!!

Depuis le Référendum en 2016, tout le monde a appris beaucoup, par exemple au sujet de tous les bienfaits de participer à l’UE. Et il y a aussi un aspect culturel pas beaucoup discuté en 2016 qui est de plus en plus présent au cours du débat. On est mieux informé maintenant. Et tous les sondages indiquent maintenant une volonté de rester.

Désormais, en prévision du vote dans une semaine au Parlement Britannique, on essaie de persuader ce même Parlement à permettre au peuple de juger si c’est un bon deal ou non. Et que l’option de rester dans l’Europe soit possible si cela est la volonté finale de peuple - le ‘People’s Vote’. 

Agir contre le Brexit

Enfin, j’arrive au point principal - si on veut avoir ce ‘People’s Vote’, il faut agir maintenant, avant mardi le 11 Décembre. Aujourd'hui. Et cela, c’est l’objectif de cet article. Si tu es français, et si tu habites en Grande Bretagne, tu n’as pas eu le droit de voter pour le Referendum en 2016, même si tu as utilisé ton droit comme Citoyen Européen juste comme plusieurs Britanniques l'ont fait dans les autres pays d’UE. Comme je l'ai fait en France. Le MP Britannique de ton quartier, elle ou lui est ton député aussi ! Peut-être es-tu soucieux pour ta vie après le Brexit ? Peut-être veux-tu maintenir une Europe diverse et intéressante ? Peut-être veux-tu aider tes amis Britanniques, qui dans chaque sondage successif expriment leur désir croissant de rester dans l’UE ? Peut-être les choses ne seront jamais les mêmes avec ton ex, mais tu peux au moins l’aider à trouver un bon chemin une fois encore, non ?

Peu importe la raison, je t’implore de communiquer ton avis à ton député, et demander un ‘People’s Vote’! Tu peux le faire en deux minutes, juste avec ton code postal (pour trouver ton député), et avec ton ordi ou ton portable pour envoyer un mail (www.peoples-vote.uk/write_this_wrong). Mais il faut agir rapidement -  le vote clé au Parlement Britannique est mardi 11 décembre. Le résultat est impossible à prédire, donc l’avis de chaque MP Britannique est crucial.

Vive l’Europe ! Vive la Grande-Bretagne en tant que membre de l’Europe !

 

 

Partager

à voir également