Avoir 20 ans à Londres avec Noah
EXPAT LIFE

Avoir 20 ans à Londres avec Noah

Mathilde Riboulleau le 20.11.18

À 22 ans, cela fait maintenant quatre années que Noah est installé à Londres. C'est 6 mois après avoir obtenu son baccalauréat que Noah souhaite changer d’air et n’a aucune envie de commencer des études. C'est là que l'aventure londonienne s’enclenche…

London Calling 

Originaire de Vendée, le jeune homme se dit qu’une ville comme Londres est la ville anglophone la plus proche de France :  « cela me paraissait carrément faisable de partir à 18 ans à Londres ! ». Depuis toutes ces années, Noah n’a pas quitté la ville mais retourne tout de même plusieurs mois en hiver et en été vers les sables d’Olonne d’où il est originaire. C’est une sorte de tradition pour lui. Il retourne l’été prendre le soleil sur la côté Ouest française et l’hiver pour les fêtes. 

Amoureux de Londres 

Depuis ces années, Noah a déménagé cinq ou six fois environ dans des quartiers complément différents : Shepherds Bush, Clapham, Chelsea (dans une warehouse) et Brick Lane. Il vit actuellement à Peckham dans le sud de la capitale. A part cela, lorsqu’on demande à Noah ce qu’il pense des Anglais, il répond en rigolant : « ils sont soûls trop tôt car il boivent tôt dans la journée». Mais plus sérieusement, il trouve la ville si spéciale : « les fringues, les looks, toutes les personnalités qui se rencontrent, et partagent, c’est dingue!». Noah affirme par contre qu’il se ne sentira jamais plus anglais que français : « c’est impossible!».

La musique à la vie à la mort 

Depuis qu’il est à Londres, Noah enchaine les petits boulots. Depuis son installation, le jeune homme a changé souvent de job mais son premier emploi à Londres reste symbolique pour lui : « c'est dans ce café que j’y ai rencontré tous mes amis que je vois encore aujourd’hui là bas, cet endroit c’est un peu comme ma maison ». Néanmoins, sa passion passe avant tout : la musique. Depuis son installation, Noah travaille dans un café la semaine mais il est DJ sur son temps libre. Cela fait maintenant deux ou trois ans qu’il mixe dans la capitale britannique. Il joue dans divers endroits, que ce soit des pubs ou des clubs. De temps en temps, il part mixer en France ou dans d’autres villes. Noah est à la base un batteur dans l'âme mais il n'a pas pu continuer à Londres : « j’ai fais de la batterie pendant longtemps avant de venir à Londres, mais je n’ai pas pu emmener la mienne malheureusement (rire) donc j’ai du arrêter ». 

Des projets et des rêves 

Lorsqu’on parle du futur, des projets, Noah avoue qu’il est plutôt quelqu’un qui vit au jour le jour. Néanmoins, il a quelques rêves et projets qui trottent dans sa tête : « Etre DJ résident à Phonox, mon club favoris à Brixton ». Un autre rêve, « plutôt ambitieux» explique t-il en rigolant : « Acheter Buckingham Palace! ». 

Les endroits préférés de Noah à Londres : 

Orion Business

  • Sun & 13 Cantons, un super pub à Soho
  • Persepolis, un restaurant iranien 
  • Le pub Kentish Drover, en bas de Peckham Rye
  • Gordon’s Wine Bar à Embankment

Les artistes préférés de Noah à Londres ? 

  • King Krule 
  • Little Simz
  • Paranoid London
  • Slaves
  • Bakar 

 

 

Partager

à voir également