The Five Tribes Experience lance sa campagne Kickstarter
EXPAT LIFE

The Five Tribes Experience lance sa campagne Kickstarter

Estelle Nilsson-Julien le 01.11.18

Emmanuel Exbrayat travaille depuis de nombreuses années dans la musique et le monde du spectacle. En 2011, il a créé sa société d’installations et d’expositions interactives, "Perlimpinpin". Originaire du Sud de la France, Emmanuel a récemment monté des projets éducationnels à Carcassonne, Lyon et Nîmes en collaboration avec des déchetteries. Le but? Sensibiliser les enfants au gaspillage, au tri des déchets et encourager le recyclage à travers de la pédagogie active. 

Avec un nouveau projet en tête et le désir de conquérir le public londonien, Emmanuel est arrivé dans la capitale britannique en 2013 pour y développer le spectacle immersif “The Five Tribes Experience”. Celui-ci s’inspire du premier tome d’une série créé précédemment par Emmanuel. Il s’imagine qu’en 2023 un virus éradique toute l'espèce humaine, sauf un groupe de survivants réfugiés sous-terre. Ils y créent une nouvelle civilisation, composée de cinq tribus vivant dans la société dénommée “Renaissance”.   

Le spectacle reprend cette trame et ses deux personnages principaux, Peter et Owa, joués respectivement par Emmanuel Exbrayat et Aurélie Hurtado. À travers ce récit futuriste, les créateurs souhaitent inciter les participants-spectateurs à une réflexion sur la société contemporaine. Afin de mieux transporter les participants dans l’univers “Renaissance”, le spectacle comprendra des d’écrans interactifs; les acteurs joueront de la musique live; et Aurélie une harpe électronique fabriquée par Emmanuel. Un tout “ambitieux” et “fou” comme le décrit Emmanuel. Un jeu sous forme d’applications est également prévu, avec trois portals d'accès - le jeu, le livre ou l'expérience permettant au public de vivre directement ce monde des cinq tribus.

Emmanuel et son équipe lancent leur campaign Kickstarter. Pour les soutenir et leur permettre de réaliser leur projet original et innovateur, cliquer ici.

Crédits photos : Jonathan Exbrayat

Partager

à voir également