The People's Vote March du samedi 20 octobre
BREXIT

The People's Vote March du samedi 20 octobre

Estelle Nilsson-Julien le 22.10.18

La manifestation The People’s Vote March a lieu à Londres le samedi 20 octobre, rassemblant plus de 700,000 manifestants selon les organisateurs. C’est donc la marche de protestation la plus importante depuis la manifestation contre l’intervention en Iraq en 2003. Il n’y avait pas uniquement des Londoniens - plus de 150 cars ont parcouru le Royaume-Uni pour acheminer les participants vers la capitale.

Dans quel but? Les manifestants réclament auprès du gouvernement et parlement britannique un vote de consultation sur les conditions du Brexit. Cela permettrait aux britanniques de valider ou d’invalider le deal, ou no deal, négocié avec l’Union Européenne par la première ministre Theresa May. Avec l'hypothétique date du Brexit (le 29 mars 2019) approchant, les manifestants s'inquiètent de l’absence de résultats dans les négociations, notamment quant à la future position économique et politique du Royaume-Uni.

Mégaphones, sifflets et pancartes à la main, ils sont partis du Hilton de Park Lane pour rallier Parliament Square. L’enthousiasme, la solidarité, mais aussi la colère et la frustration régnaient. De nombreux participants nous ont exprimé leur mécontentement face au manque de transparence des négociations du Brexit. Les mensonges et nombreuses contradictions de la campagne Leave leur ont fait perdre complètement confiance en l’establishment britannique.

Plusieurs démonstrations anti-Brexit ont déjà été organisées à Londres depuis le référendum de juin 2016, mais celle-ci avait la particularité de mettre en avant la volonté des jeunes britanniques. Après l’examen de nombreux sondages, Full Fact, organisation caritative indépendante et impartiale anglaise a conclu qu’on peut estimer qu’environ 73% des jeunes âgés de 18 à 24 ans ont voté Remain et que de nombreux jeunes qui ont eu 18 ans depuis, souhaiteraient un nouveau vote sur Brexit. Environ 1,000 jeunes activistes ont défilé à la tête de la manifestation. De nombreuses familles et seniors ont également participé à la manifestation, tout comme les partis politiques mais aussi le NHS (dont le groupe NHS Against Brexit) et des groupes LGBT+.

Une fois arrivé à Parliament Square, le public a écouté des discours de Sadiq Khan, le maire de Londres et d’autres représentants du Labour Party, dont Chuka Umunna. Des politiciens du Conservative, Liberal Democrat, Green Party, Scottish National Party et Plaid Cymru ont également pris la parole aux côtés de célébrités britanniques. Des messages vidéos ont été projetés sur le grand écran, dont une vidéo de Nicola Sturgeon, première ministre écossaise, livrant son soutien au mouvement. La majorité du public n’a pas pu tout suivre en live, Parliament Square n’ayant pas la capacité d’accueillir les centaines de milliers de personnes présentes. Les politiciens présents soutenaient la cause des manifestants, reconnaissant leur responsabilité vis-à-vis du peuple britannique et la nécessité d’un nouveau vote.

Parallèlement à la manifestation The People’s Vote March, une contre-manifestation Leave means Leave de 1,200 personnes se déroulait à Harrogate. Parmi ses participants, Nigel Farage, un des initiateurs principaux de la campagne Leave et ancien leader du parti UKIP (United Kingdom Independence Party) extrêmement opposé à toute nouvelle consultation ou remise en question de Brexit.

Partager

à voir également