Brexit: visite express de Nathalie Loiseau à Londres
BREXIT

Brexit: visite express de Nathalie Loiseau à Londres

Nadège Alezine le 17.09.18

Les négociations entre le gouvernement britannique et l’Union européenne patinent depuis des mois, et à quelques mois de la date fatidique du Brexit, prévu le 29 mars 2019, le gouvernement français a dépêché Nathalie Loiseau pour une visite au pas de course. C’est avec Dominic Raab, Ministre du Brexit, que celle que la presse britannique a surnommée « l’arme secrète du président Macon dans la bataille du Brexit » a entamé les discussions, lors de cette journée marathon. Elle a avoué avoir été rassurée par son interlocuteur quant au respect des droits des citoyens européens, vivant en Grande Bretagne. 

« Le Brexit est le choix souverain d’une nation, nous le respectons, même si nous le regrettons. Il s’agit du choix souverain que les Britanniques ont décidé pour eux-mêmes, pas pour les autres. » a tenu à rappeler la Ministre des affaires européennes,devant le parterre d’expatriés français venus l’écouter à l’institut français. 

Après une introduction faite par l’Ambassadeur de France en Grande Bretagne, Jean-Pierre Jouyet, la Ministre s’est exprimée sur la position de la France face au Brexit et de la confiance accordée à Michel Barnier comme négociateur, sans pouvoir toutefois s’empêcher de lancer une pique à David Cameron, l’ancien Premier ministre, qui aurait déclenché le Brexit « par accident » : « Un No deal par accident, cela peut arriver, même si on ne le souhaite pas. On a bien eu un Premier ministre britannique qui a déclenché un Brexit, par accident. » 

Se prêtant au jeu des questions réponses avec le public, Nathalie Loiseau a voulu surtout rassurer son auditoire sur le fait que la France ne les laissera pas tomber, en cas de « no deal » : « La France fait des efforts pour défendre les droits des citoyens européens vivant au Royaume Uni. On sera très présent pour qu’il n’y ait pas de disruption de votre vie ici, en cas de non-accord ou de No Deal. »

 

Partager

à voir également