Avoir 20 ans à Londres avec Nour
EXPAT LIFE

Avoir 20 ans à Londres avec Nour

Mathilde Riboulleau le 10.09.18

Cela fait maintenant deux ans que Nour vit à Londres. Actuellement en train de terminer un Bachelor en journalisme à University of Arts London, elle a toujours eu envie de réaliser une carrière créative. Londres était la ville adéquat. 

Un coup de coeur pour Londres 

En sortant du lycée, Nour doit prendre des décisions importantes pour son avenir comme tout jeune bachelier. La jeune bruxelloise à toujours eu un amour profond pour Londres : « je suis venue plusieurs fois en Angleterre, pour des stages linguistiques. A chaque fois, on avait toujours une journée prévue à Londres et j’ai toujours admiré son énergie. J’adore les grandes villes et débuter une carrière dans une ville comme Londres, c’est tout ce dont j’avais besoin! ». Mais le déclic pour ses études est arrivé un matin, lorsque l’opportunité de poursuivre une licence en journalisme à Londres est apparue dans ses emails : « je n’ai pas hésité! ». 

Elle habite aujourd’hui dans le sud, vers Elephant & Castle. Nour a toujours vécu dans ce coin depuis qu’elle a emménagé mais elle ne cesse de marcher partout dans la ville à la recherche de nouveautés. Lorsqu’on lui parle de la culture anglaise, la jeune femme nous dit qu’elle a toujours préféré la mentalité anglo-saxonne à la France ou la Belgique. Aussi, Nour a toujours eu cette impression que l’anglais peut avoir plus d’ambition que le français.

Pour elle, Londres est une ville authentique, mais ce qui est si spécial, ce sont les gens qui lui donnent cette énergie magique. La jeune bruxelloise ne se sent pas plus anglaise que belge depuis qu’elle vit ici. Néanmoins pour elle c'est catégorique : « je me sentirai toujours algérienne car mes origines sont plus importantes que les pays dans lesquels je vis ». 

La photo et le journalisme : deux passions, deux métiers 

Avant d’être intéréssée par le journalisme, la photographie est arrivée bien avant dans sa vie :  « j’avais une si grande curiosité pour cet art, quand je suis arrivée à Londres, j’ai pu me développer et apprendre tellement de choses à travers l’objectif ». Nour a commencé à faire du volontariat pour Sofar Sounds (société d'évènemeniel à Shoreditch) en tant que photographe. Un bon moyen pour elle de mettre en pratique sa passion. Petit à petit, elle commence à faire plusieurs projets aussi différents les uns que les autres...

Aujourd’hui, elle n’a pas encore eu vraiment l’occasion de mixer photographie et journalisme. Comme elle l’expose « malgré une légère séparation entre les deux, tout ce que j’apprends dans le journalisme m’aide énormément dans la photo et vice versa ». Néanmoins, grâce à ces deux passions, Nour a pu créer un nouveau magazine dans sa fac appelé Unsettled. L’idée de Nour ? Il  n’y a aucune limites par rapport à ce que les gens peuvent construire comme projets. Ce que déclare la jeune photographe : « J’ai toujours su que la photo ne resterait jamais qu’un hobbie ». La jeune bruxelloise explique qu’elle ne s’est jamais dit : « je veux faire tel métier ou avoir telle carrière ». 

Des projets créatifs à perte de vue 

La ville de Londres permet à Nour d’approfondir ses compétences en photographie dans des projets créatifs tels que SSSHAKE. Une application qui met en lien des créatifs à Londres et pousse aux collaborations artistiques. C’est une amie qui avait mis en lien Nour avec la créatrice de l’application.

La jeune femme était tellement curieuse d’en faire partie, qu'elle a tout de suite commencé. Son poste consiste en plusieurs choses : « je travaille sur plusieurs projets. Je co-manage les SSSHAKE Stories qui sont des interviews avec des créatifs de différentes industries. J’ai réalisé des interviews et des séances photos. J’aide aussi énormément à l’organisation d’événements et je prends les photos de ces événements avec d'autres photographes »

Outre SSSHAKE, Nour à aussi monté un projet qui est un des plus beau qu’elle a réalisé à ce jour : « j’ai photographié la London Fashion Week en mars dernier. J’ai photographié plusieurs shows et les gens en dehors des shows. J’avais adoré ces trois jours là parce que j’avais tellement de mannequins pour moi » dit-elle en riant. Elle explique avoir adoré observer les gens avec leur propre style vestimentaire partout dans les rues : « je voulais que mes photos gardent un côté un peu authentique et de documentaire ». 

À côté, cela fait 14 ans que Nour est pianiste. Elle ne joue plus autant depuis qu’elle vit à Londres mais lorsqu’elle rentre à Bruxelles, elle ne rate pas une seule occasion. Elle est aussi mordue de bouquins : « je ne sais pas si on peut qualifier cela de passion mais la lecture est une de mes plus grandes obsessions » dit-elle en rigolant.

Pour la suite, Nour est actuellement en stage au magazine de mode DAZED. Elle entamera ensuite sa dernière année d'études. Mi-septembre, elle a pour projet de photographier la Fashion Week. Mais ce qui est sûr, Nour rêverait de réaliser le combo parfait : « j'aimerais beaucoup faire un projet de photojournalisme, c’est un type de journalisme qui me fascine! ». 

Les endroits préférés de Nour à Londres : 

  • Shoreditch pour ces petits endroits secrets 
  • Soho, car il y a toujours des choses à faire 
  • La rive Sud pour se promener : Borough, London Bridge, Peckham et Brixton

 

Le compte instagram de Nour@everythingart1998 

 

Partager

à voir également