Marchez contre le Brexit
BREXIT

Marchez contre le Brexit

Nadège Alezine le 17.08.18

People’s Vote et The Independent organisent conjointement une marche contre le Brexit dans les rues du centre de Londres, le samedi 20 octobre prochain.

C’est avec la campagne #FinalSay lancée par un journaliste de The Independent qu’une pétition avait été lancée il y a quelques mois, afin de demander à la Première ministre de faire un second référendum sur le Brexit.

Avec plus de 600 000 signataires, cette pétition a rencontré un certain succès auprès des opposants au Brexit et c’est avec une manifestation dans les rues de Londres, que cette pétition va être présentée au gouvernement britannique. 

Le but est d’obtenir un vote sur le deal final du Brexit afin que les Britanniques puissent accepter ou non, ce qui a été décidé par leur gouvernement et l’Union européenne, en cas de Brexit. 

Comment marche le système des pétitions au Royaume Uni ?

Le public a le droit de porter à l’attention de son gouvernement ou de son parlement des questions de société afin qu’elles soient discutées et légiférées. Pour ce faire, il suffit de lancer une pétition et d’obtenir le plus de signatures possible. 

Tout d’abord, il faut être citoyen britannique ou résident du Royaume Uni pour lancer une pétition. Le sujet doit être de la responsabilité du gouvernement ou du parlement, et suivant le nombre de signatures obtenues, une réponse sera donnée.

Avec 10 000 signatures, on obtient une réponse du gouvernement et avec plus de 100 000 signatures, on obtient un débat au parlement sur le sujet de la pétition. C’est pour cela, que cette pétition sur la demande d’un second référendum existe : pour que le sujet d’un second référendum puisse être débattu au parlement britannique.

Une fois la question débattue au parlement, on saura si Westminster appuie l’idée d’un référendum sur les négociations finales du Bréxit ou non. Le suspens reste entier. 

 

Partager

à voir également