Avoir 20 ans à Londres avec Emma
EXPAT LIFE

Avoir 20 ans à Londres avec Emma

Mathilde Riboulleau le 06.08.18

À bientôt 20 ans, Emma est originaire de Paris. Elle a quitté la France lorsqu’elle avait 5 ans. Ses parents voulaient changer d’environnement et ont décidé de traverser la Manche. Elle vit aujourd’hui dans la capitale britannique avec sa mère et son frère dans le quartier de South Kensington.

Plus Anglaise que Française 

Pour Emma, c’est très clair « Je me sens plus londonienne qu’autre chose aujourd’hui ». La jeune femme est directement tombée sous le charme de Londres losqu'elle arrive « Londres est une ville incroyable, c’est une ville moderne, créative, une ville qui possède une Histoire riche, il y a des opportunités partout, les gens sont accueillants et tolérants ».  

Elle aime dire qu'elle est londonienne, mais Emma se considère très différente des Anglais en général. La jeune étudiante affirme d'ailleurs «parfois quand je suis à Londres, je me sens française, et quand je suis en France, je me sens anglaise». 

« À Londres, je me sens libre d’être moi-même à 100% »

La jeune femme a fait toute sa scolarité au Lycée Français Charles de Gaulle, et elle obtient un bac Scientifique. À 16 ans, elle touche du bout des doigts ce qui la guide aujourd’hui dans sa vie : la mode. Et elle ne va pas n'importe où car elle effectue un stage chez Vivienne Westwood, grande designer Anglaise : « Je pense que c’est là que je me suis dit que la mode c’était pour moi ». Avec un parcours scientifique, attachée aux maths et à la physique et avec une personnalité extravertie, sociable, et curieuse, elle hésite. Finalement, elle se dit que la mode correspond mieux à sa personnalité, et qu'elle sera plus épanouie dans un milieu créatif que scientifique. 

La mode, un dilemme  

Aujourd’hui, Emma est donc en troisième année de Fashion Management au London College of Fashion (UAL). Travailleuse, elle aime beaucoup le côté business de la mode, mais s’intéresse aussi au côté créatif « je fais beaucoup de stylisme et du design, à côté. » Ambitieuse, après son stage dans le buying department de Vivienne Westwood, elle a également développé un projet avec une amie à la fin de sa première année d'études, appelé Blame Who. Elle devait développer un produit pour le vendre ensuite.

Le concept  qu'elle a créé ? Chîner des vêtements vintage et les donner à des artistes pour qu'ils créent eux mêmes des pièces. Ceux-ci ont carte blanche pour laisser libre cours à leur imagination. Leur projet a eu un fort succès mais « cela demandait tellement de travail, de coordination et d’argent que j'ai du arrêter » explique Emma. 

Quelques mois plus tard, Emma décide de reprendre la page Instagram de Blame Who, et d'y exposer ses propres créations sous le nom de DilEmma. Pour elle « Londres est la meilleure ville pour se lancer ». Le concept de DilEmma est dans le nom : « J’ai toujours eu l’impression d’être face à des dilemmes. Un choix c’est un choix, et je ne supporte pas renoncer. Tout me plaît et m’intéresse, alors idéalement, j’aimerais tout avoir ». Ce trait de personnalité se retrouve beaucoup dans la manière dont Emma s’habille, elle a plusieurs styels et alterne selon ses humeurs. Emma mélange tous les styles de façon estéthique pour retrouver une idée de partage dans les vêtements.

Aujourd’hui, tout est clair dans sa tête quant à ses projets : « Pour l’instant je n’ai pas de "marque", car je ne cherche pas vraiment à les vendre. Blame Who était plus une marque, mais ma page Instagram DilEmma est plus une manière pour moi d'exprimer ma créativité, de m’entraîner et de me faire un peu connaître sur les réseaux sociaux ». 

Femme footballeuse, c’est possible 

Outre la mode, Emma est également passsionée de football: « le foot est très important dans ma vie ». Elle commence ce sport très jeune. Le fait que ce soit un milieu dans lequel les filles ne sont pas nécessairement les bienvenues :  « cela m’a donné la niaque! ». Emma a voulu prouver le contraire à tout le monde. Cela fait maintenant 13 ans qu’elle joue. À ce jour, elle est à l’initiative du club féminin de son académie, Sporting Duet Academy. Emma est aussi coach depuis quelques années, et elle a également eu une courte expérience dans un club professionnel (QPR). Emma rêve aujourd'hui de créer un projet où elle mixe foot et mode... 

« La mode et le foot sont tous deux très importants dans ma vie »

Pour la suite, Emma ne manque pas d'idées. Elle reprend l'Université en septembre ainsi que le coaching. En attendant, cet été elle travaille chez Dior en tant qu’assistante de vente. Bien entendu, elle affine toujours son projet DilEmma. Elle souhaiterait pour la suite expérimenter tous les départements de la mode, que ce soit l’événementiel, le marketing, le stylisme, le design, entre autres. La jeune femme cherche la meilleure expérience, où que ce soit, cela lui est égal.

Elle adorerait trouver un job, le plus interessant possible, qui puisse lui apporter une maximum de culture, de rencontres et de compétences. Comme elle le dit en s'amusant « J’aime avoir un emploi du temps assez chargé! ». Malgré son attachement et son amour pour la capitale britannique, Emma souhaiterait un jour découvrir d’autres capitales européennes ou mondiales car « il faut bien que je parte un peu de Londres à un moment, j’y suis restée toute ma vie, et j’ai soif de connaissances! ». 

Ses endroits préférés à Londres :

  • Ses terrains de foot 
  • Le Victoria & Albert Museum 
  • Shoreditch 

 

Son compte Instagram : @dilemma_uk

Partager

à voir également