Belingus : une nouvelle start-up pour apprendre les langues
EXPAT LIFE

Belingus : une nouvelle start-up pour apprendre les langues

Camille Letourneur le 03.07.18

Pourquoi les langues vivantes ? 

Moi, je suis passionnée de langues. Je suis tombée dedans quand j’étais petite et donc forcément j’ai ensuite étudié les langues : LLCE, LEA, j’ai un diplôme de traduction. J’ai pas mal voyagé, je donnais des cours de français en Nouvelle Zélande. Je suis aussi entrepreneure, puisque j’ai monté Trad'Esprit, ma propre agence de traduction. 

Vous êtes quadrilingue. 

En effet, et Belingus est née de ma propre expérience. 
Je suis tout d’abord tombée amoureuse des langues avec l’espagnol. C’était un voyage avec le collège, et j’ai compris le pouvoir que parler dans une langue étrangère pouvait avoir sur soi-même. J’ai donc fait des études en LLCE espagnol, mais je ne voulais pas être prof d’espagnol, je voulais un débouché différent.
J’étais fâchée avec l’anglais, donc j’ai pris italien, et je suis partie en Erasmus à Pérouse, en Ombrie. Ça a été une année exceptionnelle. J’avais eu une approche de l’espagnol très scolaire, là c’était en immersion, c’était différent. J’ai ensuite fait un master en espagnol et italien à Bruxelles. Enfin, je me suis dit que l’anglais était incontournable et je suis partie un an et demi en Nouvelle Zélande.

Parlez-nous un peu de Belingus

Belingus est une start-up que l’on a lancé le 30 avril et nous sommes trois à y travailler. Notre idée avec Belingus est d’apporter une solution différente. Aujourd’hui, c’est compliqué d’apprendre et de pratiquer une langue. Le problème est que l’on veut des résultats très vite et que l’on a peu de temps.
On a globalement deux choix : des cours classiques, mais il faut être motivés et tout le monde n’est pas fan de grammaire; ou alors des applications, type Babbel, mais on pratique très peu l’oral.
Notre idée avec Belingus est d’apporter une solution d’apprentissage unique, en combinant quelque chose que l’on aime (photo, cuisine, oenologie…) avec la langue que l’on souhaite apprendre. C’est de l’immersion pendant 2h avec des natifs. Même plus besoin d’aller dans le pays.

Comment se déroule vos événements ? Pouvez-vous nous donner des exemples ?

Pour notre dernier événement dégustation de vin en français, on avait fait appel à Coralie, une passionnée d’oenologie. Ce jour-là, on a eu un groupe de 10 : 5 français, 5 non-français, c’était donc parfait. L’idée chez Belingus est d’échanger sur une passion de façon simple, de papoter. Ce jour-là par exemple, le brise glace était de raconter une anecdote sur le vin. À chaque fois, il y a un réel contenu : l'événement est également tourné de manière à apprendre quelque chose.

À partir de septembre, on essaiera de faire 2 à 3 événements par mois. Sur l’oenologie par exemple, on va essayer de faire différents niveaux. Là par exemple, je suis en train de voir avec une dame qui fait des madeleines pour animer un atelier.
Pour ce qui est des autres langues on a aussi des ateliers pâtes en italien, ou des cours de photo en espagnol. Pour l’anglais, comme on est Angleterre on cherche à être un peu différents. On travaille avec un coach qui va lancer une activité pour apprendre à s'énerver en anglais !

Et pourquoi Londres justement ? 

Ce sont des raisons personnelles qui m’ont amenées ici il y a 2 ans, mais je ne suis pas prête de repartir. Être ici, ça booste et c’est motivant notamment en terme d’innovation. À Londres, il y a 300 langues différentes parlées et les gens ont envie d’échanger et de se rencontrer, c’est donc parfait pour lancer Belingus.  

A noter dès à présent dans votre agenda pour le mois de septembre : 

Première semaine 

3/09 : Angry Workshop – en anglais

4/09 : Vin - en français 

5/09 : Pâtes - en italien

Deuxième semaine

10/09 : Tapas – en espagnol

11/09 : Aperitivo - en italien

12/09 : Madeleine - en français 

Troisième semaine

17/09 : Sushi - en japonais

18/09 : Calligraphie - en italien

19/09: Paddle  - en français

Quatrième semaine 

24/09 : Bière - en allemagne

25/09 : Pétanque - en français 

26/09 : Café – en italien

 

Retrouvez toutes les infos sur la page Facebook de Belingus.
Comptez entre 15 et 35£ pour une activité.

 

Partager

à voir également