Avoir 20 ans à Londres avec Thibaut
EXPAT LIFE

Avoir 20 ans à Londres avec Thibaut

Charlotte Gaire le 21.06.18

Dynamisme. Voilà le terme qu’emploie Thibaut pour décrire Londres. Ce jeune étudiant en école de commerce à Nantes a choisi de s’expatrier à Londres pendant un mois et demi chez Oxfam à Earl’s Court. Le but est de mieux découvrir la capitale, qu’il connaissait un peu, mais surtout d’approfondir son anglais.

Une expérience humanitaire à Londres

Thibaut ne choisit pas Oxfam par hasard. Dans le cadre de ses études, il doit faire un stage de six semaines minimum à l’étranger. Alors, il choisit de se tourner vers le bénévolat. 

 

Plutôt que de perdre mon temps à faire quelque chose qui ne me plait pas pendant six semaines, je préfère me rendre utile. C’est pour cela que j’ai choisi Oxfam

            Oxfam (Oxford Committee for Famine Relief) est une confédération d’organisations qui luttent contre la famine et la pauvreté. Ses missions y sont diverses. Il reçoit les personnes qui viennent donner leurs affaires : livres, vêtements, CD. Thibaut trie pour garder que ce qui est de bonne qualité, il l’estime et le range en boutique. Toute la journée, il rencontre des gens et travaille dans une équipe très cosmopolite ce qui lui permet vraiment de progresser en anglais. Il recommande d’ailleurs à tous ceux qui veulent offrir un peu de leur temps de se diriger vers Oxfam, à Londres, qui possède plusieurs boutiques, pour devenir bénévole.

Positif : ce qui le définit le mieux

Thibaut a la joie de vivre et une bonne capacité d’adaptation.

En trois jours, je m’étais déjà adapté à la ville

Salle de sport, travail, sorties, visites, courses. Son agenda est très bien bouclé. Pour ce jeune étudiant, il n’y a que très peu de différences avec les grandes villes françaises. Les deux seules choses qui l’ont surpris sont les heures de repas  des londoniens, différentes de celles de la France et le prix de la vie. Il n’a connu aucune déception depuis son arrivée à Londres et compte bien y revenir plus tard – sûrement pour y travailler. Thibaut se destine au management sportif et plus particulièrement dans le monde du Football. On peut lui souhaiter bonne chance et bonne continuation dans sa vie londonienne. Peut-être le reverrez-vous dans quelques années à la tête d’un grand Club.

Sa rue préférée : Oxford Street

Ses pronostics pour la Coupe du Monde : la France gagnante

 

Partager

à voir également